LA MAIRE D’AIX-EN-PRO­VENCE SE­RA JU­GÉE EN COR­REC­TION­NELLE

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & monde actualités -

PRO­CÈS. Dé­tour­ne­ment de fonds. Ma­ryse Jois­sains­ma­si­ni (photo AFP), maire (LR) d’aix­en­pro­vence, a été ren­voyée de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel pour dé­tour­ne­ment de fonds pu­blics et prise illé­gale d’in­té­rêts. L’or­don­nance de ren­voi lui a été si­gni­fiée cette se­maine par le juge d’ins­truc­tion Marc Ri­vet qui a conduit cette en­quête ou­verte après la ré­cep­tion par le par­quet d’aix­en­pro­vence, le 1er mars 2012, d’une lettre ano­nyme. Au terme de cette ins­truc­tion qui lui a va­lu d’être mise en exa­men le 8 avril 2014, l’élue, éga­le­ment pré­si­dente de la Com­mu­nau­té du Pays d’aix, se voit re­pro­cher l’em­bauche d’une col­la­bo­ra­trice en charge de la mal­trai­tance ani­male – les mis­sions de cette col­la­bo­ra­trice re­cou­paient celles dé­jà rem­plies par un ser­vice mu­ni­ci­pal et n’en­traient pas dans les com­pé­tences com­mu­nau­taires – et la pro­mo­tion éclair de son chauf­feur au rang d’at­ta­ché ter­ri­to­rial de cadre A. La maire d’aix­en­pro­vence a in­di­qué dans un com­mu­ni­qué : « Je re­lève ap­pel de cette dé­ci­sion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.