La ma­ni­fes­ta­tion dé­gé­nère

De vio­lents in­ci­dents, hier, à Bo­bi­gny

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & monde actualités -

Vitres cas­sées, gaz la­cry­mo­gènes, un ca­mion-ré­gie de RTL in­cen­dié : de vio­lents in­ci­dents ont écla­té, hier, à Bo­bi­gny (Seine-saint-de­nis), en marge d’un ras­sem­ble­ment de quelque 2.000 per­sonnes ré­cla­mant «jus­tice pour Théo», vic­time d’un viol pré­su­mé lors d’une in­ter­pel­la­tion par la po­lice.

«La po­lice viole », « Je ne suis pas un bamboula », « La po­lice tue des in­no­cents », pou­vait­on lire sur des pan­cartes, hier, à Bo­bi­gny. En­ca­drés par un im­pres­sion­nant dé­ploie­ment po­li­cier, les ma­ni­fes­tants, dont de nom­breux jeunes, s’étaient réunis de­vant le tri­bu­nal. La préfecture de Seine­saint­de­nis n’est qu’à une di­zaine de ki­lo­mètres d’aul­nay­sous­bois où Théo, un jeune Noir de 22 ans, a été in­ter­pel­lé le 2 fé­vrier dans la ci­té des 3.000.

L’af­faire, de­ve­nue hau­te­ment po­li­tique, a ra­vi­vé la dé­li­cate ques­tion des rap­ports entre jeunes et forces de l’ordre en ban­lieue. « Tout le temps, on se fait contrô­ler, agres­ser. On nous parle mal. On nous dit “Ferme ta gueule, mets­toi là”. On nous met des pe­tites claques », a ra­con­té un jeune homme d’une ving­taine d’an­nées, Ken­zo.

« Exac­tions »

Après plus d’une heure de ma­ni­fes­ta­tion, des po­li­ciers pos­tés sur une pas­se­relle ont re­çu des pro­jec­tiles. Des cris, des bruits de pé­tards et des mou­ve­ments de foule ont sui­vi. Des cas­seurs s’en sont pris à des vitres d’im­meubles, à des abri­bus et au mo­bi­lier ur­bain. « Plu­sieurs cen­taines d’in­di­vi­dus vio­lents et très mo­biles » ont com­mis di­verses « exac­tions et dé­gra­da­tions », a af­fir­mé la préfecture de po­lice de Pa­ris (PP), qui chiffre le nombre des ma­ni­fes­tants à « près de 2.000 per­sonnes ». Dans un com­mu­ni­qué, elle liste no­tam­ment : pro­jec­tiles lan­cés contre « des bâ­ti­ments pu­blics, des éta­blis­se­ments com­mer­ciaux », quatre vé­hi­cules in­cen­diés, deux com­merces et la gare rou­tière « dé­gra­dés », plu­sieurs pou­belles in­cen­diées. En dé­but de soi­rée, au­cun bles­sé n’était à dé­plo­rer, se­lon la PP.

Une ca­mion­ré­gie aux cou­leurs de RTL a été in­cen­dié. La radio a in­di­qué que son équipe sur place a été « cho­quée mais pas bles­sée ».

Sous les gaz la­cry­mo­gènes, la ma­ni­fes­ta­tion a pris fin en dé­but de soi­rée. Théo et sa fa­mille avaient pour­tant ap­pe­lé au calme ces der­niers jours.

D’autres ras­sem­ble­ments ont eu lieu, no­tam­ment à Tou­louse (250 per­sonnes), Nantes (300 per­sonnes) et Caen (90 per­sonnes). À Rouen, où quelque 200 per­sonnes ont ma­ni­fes­té, deux abri­bus ont été dé­gra­dés, plu­sieurs pou­belles in­cen­diées et une ca­serne de gen­dar­me­rie dé­gra­dée.

CO­LÈRE. Le ca­mion-ré­gie de RTL en flammes. Théo et sa fa­mille avaient pour­tant ap­pe­lé au calme... PHOTO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.