DU TEMPS PRÉ­SENT

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

IC­hoses vues Du ja­mais vu

l suf­fit d’ou­vrir le jour­nal, les yeux et les oreilles. Ce­la n’étonne per­sonne :

Un wa­gon de pre­mière classe du TGV de 7 heures du ma­tin : sur 100 places, 97 hommes et 3 femmes. Un ga­ra­giste qui re­mer­cie cha­leu­reu­se­ment un client qui lui laisse chaque an­née 2.500 eu­ros (moyenne na­tio­nale). Une cé­lèbre ac­trice nue, en cou­ver­ture de Lui. Trois can­di­dats d’ex­trême­gauche à l’élec­tion pré­si­den­tielle de 2017. La pu­bli­ci­té « Adopte un mec », avec un gar­çon cap­tu­ré dans un cad­die de su­per­mar­ché, comme un ob­jet. Le rallye Pa­ris­da­kar, avec des concur­rents ve­nus d’eu­rope qui tra­versent en 4X4 à 200 km/h les pe­tites routes d’amé­rique du Sud. Cet ar­gu­ment pu­bli­ci­taire pour une ba­gnole : « elle est sur­équi­pée ». Toutes les chaînes té­lé qui dif­fusent la mé­téo des neiges (alors que seule­ment 4 % des Fran­çais partent au ski dans l’an­née). Tous les ans, l’élec­tion de « Miss beau­té noire », concours de beau­té in­ter­dit aux femmes blanches, même très jo­lies. Les guerres de re­li­gion. Un re­por­tage sur les voi­tures brû­lées. Les chaînes d’in­fo qui dif­fusent l’in­fo en boucle. Un homme po­li­tique qui ignore la ques­tion qu’on lui pose et ré­pond à cô­té pour faire di­ver­sion. La po­lice qui de­mande ses pa­piers 5 fois par jour à un ado en sweat­ca­puche. Les blagues sur le Pape ou le Da­laï­la­ma. L’ac­cent chi­nois dans des pu­bli­ci­tés, pour faire ri­go­ler. Le di­rec­teur des Res­sources Hu­maines d’air France qui se fait ar­ra­cher sa che­mise de­vant les ca­mé­ras, et se re­trouve torse nu sous les in­sultes. Un dé­pu­té qui fait tra­vailler sa femme dans l’ombre, comme as­sis­tante par­le­men­taire. On en est là.

Et main­te­nant, vous ima­gi­nez l’in­verse ?

Un wa­gon de pre­mière classe du TGV de 7 heures du ma­tin : sur 100 places, 97 femmes et 3 hommes. Le fisc qui re­mer­cie cha­leu­reu­se­ment un contri­buable qui lui laisse chaque an­née 2.500 eu­ros (moyenne na­tio­nale). Un cé­lèbre ac­teur nu, en cou­ver­ture de Elle. Trois can­di­dats d’ex­trême­droite à l’élec­tion pré­si­den­tielle. Une pu­bli­ci­té « Adopte une meuf », avec une fille cap­tu­rée dans un cad­die de su­per­mar­ché, comme un ob­jet. Le rallye Da­kar­pa­ris, avec des concur­rents ve­nus d’amé­rique du Sud qui tra­versent en 4X4 à 200 km/h les pe­tites routes d’eu­rope. Cet ar­gu­ment pu­bli­ci­taire pour une ba­gnole : « elle est équi­pée nor­ma­le­ment ». Cet ar­gu­ment pu­bli­ci­taire pour une ba­gnole : « elle est sous­équi­pée ». Au­cune chaîne de té­lé qui ne dif­fuse la mé­téo (alors que ça in­té­resse 96 % des Fran­çais). L’élec­tion de « Miss beau­té blanche », tous les ans, in­ter­dite aux femmes noires, même très jo­lies. Les guerres d’athéisme. Un re­por­tage sur les voi­tures qui ne brûlent pas. Les chaînes d’in­fo qui dif­fusent une in­fo une seule et unique fois, puis qui passent à autre chose. Un homme po­li­tique qui écoute la ques­tion qu’on lui pose et y ré­pond sans am­bages. La po­lice qui de­mande ses pa­piers 5 fois par jour à une ma­mie en lo­den. Des blagues sur le Grand Rab­bin ou sur l’imam. L’ac­cent arabe dans des pu­bli­ci­tés, pour faire ri­go­ler. La di­rec­trice des Res­sources Hu­maines d’air France qui se fait ar­ra­cher sa che­mise de­vant les ca­mé­ras, et se re­trouve en sou­tien­gorge ou seins nus sous les in­sultes. Une femme dé­pu­tée qui fait tra­vailler son ma­ri dans l’ombre, comme as­sis­tant par­le­men­taire. On n’en est pas là.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.