« Des­tins en­tre­mê­lés »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & monde actualités -

« Le pré­sident m’a de­man­dé d’être ici au­jourd’hui […] pour trans­mettre le mes­sage que les États­unis sou­tiennent fer­me­ment l’otan et que nous se­rons in­ébran­lables dans notre en­ga­ge­ment », a dé­cla­ré Mike Pence, dans son pre­mier dis­cours de­vant le gra­tin di­plo­ma­ti­co­mi­li­taire mon­dial. Ce dis­cours vient par­ache­ver une se­maine d’ef­forts di­plo­ma­tiques pour ras­su­rer en Eu­rope.

Le se­cré­taire à la Dé­fense, James Mat­tis, a por­té ce même mes­sage à l’otan, tout comme le se­cré­taire d’état, Rex Tiller­son, à Bonn, lors d’une réunion du G20.

« Les des­tins des ÉtatsU­nis et de l’eu­rope sont en­tre­mê­lés, vos luttes sont nos luttes et vos suc­cès sont nos suc­cès », a sou­li­gné Mike Pence.

Le mi­nistre fran­çais des Af­faires étran­gères, JeanMarc Ay­rault, a ce­pen­dant re­gret­té sur Twit­ter que le vice­pré­sident n’ait pas dit « un mot sur L’UE », un su­jet sur le­quel il était at­ten­du, Do­nald Trump ayant par le pas­sé loué le Brexit et sem­blé sou­hai­ter un écla­te­ment de l’union eu­ro­péenne.

So­len­nel et po­sé, Mike Pence a de nou­veau ré­pé­té fer­me­ment les exi­gences amé­ri­caines d’un en­ga­ge­ment fi­nan­cier plus im­por­tant de ses par­te­naires de l’otan, mais sans pour au­tant me­na­cer de ré­duire son en­ga­ge­ment. « La dé­fense eu­ro­péenne ré­clame notre en­ga­ge­ment au­tant que le vôtre […] et la pro­messe de par­ta­ger le far­deau n’a pas été rem­plie de­puis bien trop long­temps », a­t­il dit, « le pré­sident Trump at­tend de ses al­liés qu’ils tiennent leur pa­role. Le temps est ve­nu de faire plus ».

Des pro­pos aux­quels ont ré­pon­du la plu­part des mi­nistres eu­ro­péens conviés en­suite à prendre la pa­role. À l’ins­tar du chef de la di­plo­ma­tie al­le­mande, Sig­mar Ga­briel, qui a rap­pe­lé que les Eu­ro­péens contri­buaient à la sta­bi­li­té du monde par l’aide au dé­ve­lop­pe­ment.

Sur la Rus­sie, Mike Pence a prô­né à la fois la fer­me­té et la quête d’une meilleure co­opé­ra­tion. La chan­ce­lière al­le­mande, s’ex­pri­mant juste avant Mike Pence, a te­nu un dis­cours si­mi­laire, plai­dant « la fer­me­té » face à Mos­cou sur l’ukraine, tout en ap­pe­lant à tra­vailler en­semble contre le « ter­ro­risme ».

Le mi­nistre des Af­faires étran­gères russe, Ser­gueï La­vrov, a, quant à lui, an­non­cé la fin de « l’ordre mon­dial li­bé­ral » conçu se­lon lui par « une élite d’états ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.