Cler­mont, un bo­nus ti­ré par les che­veux

Mal­gré des temps faibles, les joueurs d’azé­ma re­trouvent la place de lea­ders

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby - Ch­ris­tophe Bu­ron

Cler­mont pu­ni sur deux in­ter­cep­tions

Après une pre­mière pé­riode qua­si par­faite, les Cler­mon­tois ont lais­sé flot­ter quelques ru­bans qui ont re­mis l’avi­ron à flot. À la sor­tie, ils font néan­moins car­ton plein.

Ce match, par­ti sur l’air des lam­pions, fleu­rait bon l’of­frande. Comme celle du jeune et ta­len­tueux Pe­naud qui ne com­mit pas la faute de goût de man­quer de res­pect à son men­tor Rou­ge­rie, de 16 ans son aî­né, qui lui ré­cla­ma l’es­sai alors que le jeune centre n’avait plus que cinq mètres à par­cou­rir pour apla­tir le pre­mier bal­lon dans l’en­but.

Les passes sau­tées, ou au pied, de Brett furent éga­le­ment au­tant de ca­deaux ser­vis à ses par­te­naires pour faire gon­fler ra­pi­de­ment le score et en­fon­cer Bayonne sous la ligne de flot­tai­son. 24­0 après 27 mi­nutes, un dou­blé de Cas­sang après une chis­te­ra d’itur­ria dans le coin gauche du ter­rain, Cler­mont dé­rou­lait à sa guise et on ne don­nait pas cher, alors, des chances des Bayon­nais de ra­me­ner des mo­tifs de sa­tis­fac­tion de ce dé­pla­ce­ment au pays des vol­cans.

Et pour bien en­fon­cer le clou avant le re­tour au ves­tiaire, l’équipe d’azé­ma en re­mit une couche après un long contre d’aben­da­non et une mer­veille de passe au pied dis­til­lée par Brett, pour un es­sai en coin et en so­lo de Pe­naud (29­0).

Bon, voi­là, les sup­por­ters pou­vaient al­ler si­ro­ter leur bière à la mi­temps, la soi­rée s’an­non­çait tran­quille et sans sus­pense. Oui mais, com­ment Cler­mont de­vait­il né­go­cier la se­conde pé­riode à ve­nir ? Conti­nuer à écar­ter les bal­lons, se ga­ver d’or­gie de jeu ou jouer les épi­ciers et gé­rer en bon père de fa­mille ?

Deux balles d’at­taque cler­mon­toises al­laient re­ve­nir comme des boo­me­rangs, sur des passes in­ter­cep­tées que Bayonne trans­for­ma der­rière la ligne. Le temps dé­fi­lait et la cris­pa­tion com­men­ça à ga­gner les tri­bunes. À trop vou­loir jouer…

29­20, La­pan­dry son­na la fin de la ré­cré et or­don­na à Brett de prendre les points, les pre­miers de son équipe (69e) de la se­conde pé­riode. Il était en­core temps d’al­ler ré­cu­pé­rer le bo­nus of­fen­sif qui s’était en­vo­lé trop ra­pi­de­ment. Par deux fois les Cler­mon­tois durent re­mettre l’ou­vrage sur le mé­tier pour ne pas nour­rir la frus­tra­tion d’un bo­nus ven­dan­gé. En bon ca­pi­taine, La­pan­dry dé­li­vra le Mi­che­lin après la si­rène.

Avec ces 5 points, L’ASM re­trouve la place de lea­der et confirme sa ca­pa­ci­té à bien gé­rer les dou­blons.

80E MI­NUTE. La son­ne­rie de fin a re­ten­ti et il manque un es­sai à Cler­mont pour em­po­cher le bo­nus of­fen­sif. Au bout d’une ac­tion bien me­née, La­pan­dry apla­tit en coin. Les Cler­mon­tois exultent, les Bayon­nais sont dé­pi­tés. PHO­TO RI­CHARD BRU­NEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.