LE MATCH EN QUES­TIONS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby - Di­dier Cros

1 Com­ment s’est com­por­tée la char­nière avec la pre­mière ap­pa­ri­tion de Ste­phen Brett au Mi­che­lin ? Dans ce match à sens unique en pre­mière pé­riode, la char­nière cler­mon­toise a d’abord évo­lué dans un fau­teuil der­rière un pack conqué­rant avant de grin­cer en se­conde pé­riode. Au fi­nal, son bi­lan reste po­si­tif avec 26 points pour la paire Cas­sangB­rett. L’ou­vreur néo­zé­lan­dais a été per­for­mant pour sa pre­mière au Mi­che­lin. Au­teur de deux passes dé­ci­sives (une à la main pour Cas­sang et une au pied pour Pe­naud), il a su faire jouer ses co­équi­piers avec une belle jus­tesse tech­nique. Il a ré­ga­lé le pu­blic avec ses passes sau­tées dont la pre­mière a ame­né le pre­mier es­sai si­gné Rou­ge­rie. Pré­cis face aux perches où il a flir­té avec la per­fec­tion (5 trans­for­ma­tions sur 6 et 2 pé­na­li­tés sur 2) son jeu au pied a ce­pen­dant lais­sé à dé­si­rer ain­si que sa dé­fense. De son cô­té, avec deux es­sais à son ac­tif, le jeune Char­lie Cas­sang a pas­sé un dé­but de soi­rée idéal der­rière des avants et no­tam­ment Fritz Lee qui avan­çaient conti­nuel­le­ment. La suite a été un peu plus com­pli­quée avec des hé­si­ta­tions et des mau­vais choix. Il a été rem­pla­cé à la 61e par Ra­do­savl­je­vic qui a joué plu­tôt so­bre­ment. 2 L’ASM a-t-elle été à la hau­teur de son ren­de­ment of­fen­sif à la mai­son cette sai­son (4,2 es­sais par match) ? Oui bien sûr. Avec six es­sais, dont quatre en pre­mière pé­riode, L’ASM a por­té son to­tal à 53 de­puis le dé­but de la sai­son, toutes com­pé­ti­tions confon­dues. Avec un 46­27, c’est aus­si l’un des scores fleuve de la sai­son au Mi­che­lin en Top 14 avec le 47­10 contre le Ra­cing, le 4610 contre le Stade Fran­çais ou le 40­16 contre Bor­deaux. 3 Com­ment s’est pas­sé le pre­mier match de Gros­so sous ses nou­velles cou­leurs ? L’an­cien Cas­trais ar­ri­vé en dé­but de se­maine à Cler­mont a dû pa­tien­ter jus­qu’à la 72e pour fou­ler la pe­louse hy­bride du Mi­che­lin. Il a rem­pla­cé Stret­tle. « Sur le banc, c’était de­ve­nu un peu stres­sant », confes­sa l’ai­lier. Sa pre­mière a été gra­ti­fiée d’une pre­mière passe dé­ci­sive sur l’es­sai du bo­nus de La­pan­dry en toute fin de match.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.