La JAVCM s’ap­proche de la zone rouge

Après sa 5e dé­faite de rang face à Poi­tiers, à la Mai­son des Sports, sa­me­di (75­77)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - Fran­cis La­porte

En chu­tant face à Poi­tiers, hier soir, à Cler­mont, la JAVCM a fait une bien mau­vaise opé­ra­tion. Son ad­di­tion de dé­faites la tire un peu plus vers le bas.

Un nombre de points en­cais­sés (77) à la baisse, une in­ten­si­té à la hausse en se­conde pé­riode. Un point­ave­rage conser­vé éga­le­ment. Mais le po­si­tif mé­tro­po­li­tain de la soi­rée d’hier s’ef­face de­vant l’in­con­tour­nable constat : une 5e dé­faite de rang et la chute au clas­se­ment qui l’ac­com­pagne.

Poi­tiers donc, ne s’est pas lais­sé en­rhu­mer par l’al­ter­nance des dé­fenses ja­vos­ta­distes. Et a maî­tri­sé les com­bi­nai­sons dic­tées par les sou­cis d’ef­fec­tif (poste 3, in­té­gra­tion de Loo­by) d’une JAVCM qui, sur­tout, a ré­pon­du tar­di­ve­ment au dé­fi phy­sique.

Et pas uni­que­ment de la grande taille : « On a at­ten­du qu’un gars ait la bouche en sang pour ré­agir. On doit être plus mé­chant face à des mecs qui vont les coudes en avant », po­sait clai­re­ment Char­lesHen­ri Bron­chard après le match.

En tout cas, en lais­sant 50 re­bonds et 15 points sur 2e chance à son ad­ver­saire, Vi­chy­cler­mont s’est ap­pro­ché de la zone rouge. Trop tôt, bien sûr, pour ti­rer le si­gnal d’alarme, en en­vi­sa­geant l’ar­rêt du train qui fait des­cendre les équipes clas­sées 17e et 18e sur le quai de la N1. Mais l’ac­tuel clas­se­ment pro­po­sé par la LNB s’avère trom­peur.

En ne pre­nant en compte que les 19 jour­nées écou­lées, la JAVCM se re­trouve dans une po­si­tion cha­hu­tée avec les clubs à 8 vic­toires. Sauf que… Il faut chaus­ser les bé­sicles d’une autre lec­ture.

Et main­te­nant, Fos

En pre­mier, le ca­len­drier ne lui pro­pose pas vrai­ment une chance de ra­chat. Sa 20e jour­née, le club mé­tro­po­li­tain la pas­se­ra dans le sud, ven­dre­di pro­chain, sur le par­quet du lea­der. En cham­pion­nat, Fos­sur­mer chez lui, c’est une seule dé­faite (contre Bourg, en plus, 7275) qui vient confir­mer la règle de l’in­tran­si­geance.

Certes, rien n’est joué. « Fos, c’est un gros mor­ceau, en ef­fet, juge Bron­chard. Mais il n’y a pas de pe­tit match en Pro B. Chaque match à l’ex­té­rieur est une bataille ». L’in­té­rieur par­tage là, la concep­tion gé­né­rale et, en l’oc­cur­rence, celle rap­pe­lée par le coach poi­te­vin Rud­dy Nel­homme : « La Pro B est un cham­pion­nat as­sez dense où chaque équipe peut faire de très bonnes choses. Et ga­gner à l’ex­té­rieur ou à la mai­son ».

Bon. Reste qu’en cas d’échec à Par­se­main (ou pas d’ailleurs), la JAVCM de­vra s’im­po­ser, le mar­di sui­vant, au Pierre­cou­lon, face à Rouen. Pas de chance, en­core, les jeunes Nor­mands, qui viennent de prendre les scalps de Bou­logne et De­nain, se hissent à grands tours de bras hors de la zone de re­lé­ga­tion.

Et c’est là que le bât blesse. Après la confron­ta­tion avec les ri­vaux di­rects, voi­là la 22e jour­née, le 11 mars. Pour tous, sauf Vi­chy­cler­mont (et Bou­la­zac) qui l’a dé­jà jouée et per­due le 15 fé­vrier der­nier (69­55 au Pa­lio).

« Bataille », di­sait le bar­bu Bron­chard, im­pec­cable en­core face au PB. C’est à ça que la JAVCM doit se pré­pa­rer. Le joueur le sait : « On a la pres­sion et on se doit de l’as­su­mer mais on ne fait pas la gueule au sein du groupe, on est sou­dé. On va di­gé­rer ça, re­tra­vailler et en­chaî­ner. C’est ça la Pro B. »

Il faut « être plus mé­chant » pour es­pé­rer ga­gner

STOP. À l’image de Cole face à Greer, la JAVCM doit stop­per l’hé­mor­ra­gie. PHO­TO. FRAN­CIS CAMPAGNONI

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.