Williams et O’con­nor en garde à vue

Deux joueurs in­ter­pel­lés pour dé­ten­tion de co­caïne

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports -

Deux fi­gures du rug­by sont em­pê­trées dans une sale affaire : l’ex-all Black Ali Williams (Ra­cing 92) et le Wal­la­by James O’con­nor (Tou­lon) ont été ar­rê­tés et pla­cés en garde à vue dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di à Pa­ris pour dé­ten­tion de co­caïne, a-t-on ap­pris de source po­li­cière.

Les deux joueurs, qui comptent par­mi les « stars » du Top 14, ont été in­ter­pel­lés par la Bri­gade an­ti­cri­mi­na­li­té (BAC) en pos­ses­sion de deux grammes de co­caïne vers 03 heures, ave­nue de la Grande Ar­mée, à proxi­mi­té d’une boîte de nuit de l’ouest pa­ri­sien.

Se­lon une source po­li­cière, les deux rug­by­men ont été ar­rê­tés pen­dant la tran­sac­tion par des po­li­ciers en ci­vil.

Williams, l’un des plus grands deuxièmes lignes de l’his­toire des All Blacks, avec les­quels il fut cham­pion du monde en 2011, était dans une voi­ture avec deux re­ven­deurs pen­dant que O’con­nor sem­blait faire « le guet », a pré­ci­sé cette source.

Lors du contrôle po­li­cier, Williams a ten­té de se dé­bar­ras­ser de la drogue. Les deux joueurs sem­blaient for­te­ment al­coo­li­sés, se­lon la même source.

Les deux re­ven­deurs ont éga­le­ment été in­ter­pel­lés. L’un d’eux a dit aux en­quê­teurs avoir ven­du aux joueurs de la co­caïne pour 180 eu­ros, a ajou­té la source. Ali Williams et James O’con­nor ont été pla­cés en garde à vue au com­mis­sa­riat du 17e ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris.

Le Ra­cing 92 a an­non­cé que Williams avait été mis à pied « de ma­nière conser­va­toire ».

« Si l’en­quête confir­mait la dé­ten­tion de co­caïne et la tran­sac­tion, ce se­rait non seu­le­ment un dé­lit au re­gard de la loi mais aus­si une faute lourde au re­gard de notre éthique », a sou­li­gné le club dans un com­mu­ni­qué.

De son cô­té, le pré­sident du RC Tou­lon Mou­rad Boud­jel­lal a af­fir­mé qu’il ne « pren­drait pas de dé­ci­sion avant d’avoir en­ten­du » O’con­nor.

« Je ne l’en­ten­drai pas au­jourd’hui »

« Je ne l’en­ten­drai pas au­jourd’hui (hier), a­t­il dit. Il semble bien qu’il y ait faute. Mais il me semble que même quand on a tué quel­qu’un on est en­ten­du d’abord. C’est comme ça que ce­la doit se pas­ser ».

Ex­in­ter­na­tio­nal néozé­lan­dais, Alexan­der James Williams, plus com­mu­né­ment ap­pe­lé Ali Williams, 35 ans (77 sélections avec les All Blacks entre 2002 et 2012), évo­lue au poste de deuxième ligne au Ra­cing 92 après avoir por­té no­tam­ment les cou­leurs de Tou­lon.

O’con­nor, in­ter­na­tio­nal aus­tra­lien de 26 ans (44 sélections entre 2008 et 2013), joue ai­lier ou ar­rière à Tou­lon.

SANC­TION ? O’con­nor se­ra en­ten­du par le pré­sident du RC Tou­lon Mou­rad Boud­jel­lal après sa garde à vue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.