La ré­sur­rec­tion de la cha­pelle de l’ora­toire

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Clermont vivre sa ville - Vé­ro­nique La­coste-met­tey

Elle est là de­puis le XVIIIE siècle, dans la rue qui, dé­sor­mais, porte son nom, la rue de l’ora­toire, per­pen­di­cu­laire au bou­le­vard Tru­daine, à Clermont.

Fer­mée de­puis plu­sieurs an­nées pour des rai­sons de sé­cu­ri­té, la Cha­pelle de l’ora­toire, ins­crite de­puis 1990 à l’in­ven­taire des Mo­nu­ments his­to­riques, doit rou­vrir pour le festival des arts nu­mé­riques.

Les tra­vaux de­vraient être ter­mi­nés et la salle de­vrait re­trou­ver son lustre pour ac­cueillir ré­gu­liè­re­ment des ar­tistes, des ins­tal­la­tions, des ma­ni­fes­ta­tions cultu­relles. Les clefs se­ront don­nées à Vi­déo­formes qui, na­guère, y était ins­tal­lé.

La mai­rie, qui a ra­che­té le lieu, a en­ga­gé des tra­vaux de ré­fec­tion de la toi­ture. Deux fe­nêtres ont aus­si été ou­vertes à cô­té de la porte qui a tou­jours la cou­leur bleue.

La cha­pelle de l’ora­toire ac­cueille­ra, du 16 mars au 1er avril, une créa­tion pro­duite en ré­si­dence à Vi­déo­formes, fruit du tra­vail de l’ira­nienne Gol­naz Bah­rouz­nia, une oeuvre « im­mer­sive et in­ter­ac­tive », Lu­mi­na fic­tion#2.

L’ex­po­si­tion, qui se pour­suit donc au­de­là du festival pro­pre­ment dit, se­ra ou­verte au pu­blic du mar­di au sa­me­di, de 10 heures à 18 heures.

RÉ­FEC­TION. Toi­ture ré­no­vée et deux fe­nêtres ou­vertes de part et d’autre de la porte bleue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.