Environnement

Le parc d’at­trac­tions le PAL, créé en 1972 à Saint-pour­çain­sur-besbre, dans l’al­lier, par­ti­cipe à la conser­va­tion des es­pèces ani­males

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Di­mi­tri Cro­zet mou­lins@cen­tre­france.com

Àdroite, le fra­cas d’un grand huit ; à gauche, le cri d’un chim­pan­zé. Au mi­lieu, se concen­trer un peu pour lire un pan­neau ex­pli­quant comment vit le su­ri­cate ou le pi­let des Ba­ha­mas.

Tel est le pa­ri et telle est la double face du parc ani­ma­lier le PAL, à SaintPour­çain­sur­besbre. L’im­pé­rieuse né­ces­si­té de di­ver­tir (en tant que parc d’at­trac­tions) mise au ser­vice de la res­pon­sa­bi­li­té de faire oeuvre de pédagogie en­vi­ron­ne­men­tale et de conser­va­tion des es­pèces (en tant que parc ani­ma­lier). Les chaises vo­lantes et les bé­bés singes pour em­bal­ler avec le sou­rire des ac­tions et des gages éco­lo­giques de plus en plus at­ten­dus, sur­veillés, en­ca­drés par la loi (lire par ailleurs), mais aus­si la­bel­li­sés, cer­ti­fiés, tam­pon­nés.

Le seul avec Bran­fé­ré

Pour exemple, le 21 fé­vrier, le parc a re­çu pour la sep­tième an­née consé­cu­tive la cer­ti­fi­ca­tion « Green globe », la­quelle vient sa­luer le « tou­risme du­rable ». En France, par­mi les parcs ani­ma­liers, seul ce­lui de Bran­fé­ré (dans le Mor­bi­han) peut éga­le­ment af­fi­cher cette dis­tinc­tion.

Der­rière les hon­neurs, il y a des actes plus concrets. Les pre­miers concernent les quelque 700 ani­maux du parc, re­pré­sen­tant une cen­taine d’es­pèces. « Les zoos ont trois mis­sions ins­crites dans la loi : la conser­va­tion des es­pèces, la pédagogie et la re­cherche », liste Ar­naud Ben­net, le PDG du PAL. Qui n’hé­site pas au pas­sage à ta­cler d’autres parcs : « Con­trai­re­ment à cer­tains, nous nous re­fu­sons

à avoir des es­pèces dé­gé­né­rées, c’est­à­dire non pures, qui ont per­du les qua­li­tés de leur es­pèce et n’ont pas d’in­té­rêt pour la conser­va­tion. » Pas ques­tion, af­firme­t­il donc en sub­stance, de faire pri­mer le di­ver­tis­se­ment face à l’in­té­rêt éco­lo­gique. L’as­pect conser­va­tion est en­ca­dré par un pro­gramme eu­ro­péen d’éle­vage (lire

par ailleurs). La pédagogie, ser­vie lors de goû­ters spé­ciaux or­ga­ni­sés au­tour des ani­maux par les équipes du PAL, ou lors d’ani­ma­tions spé­ci­fiques.

CONSER­VA­TION. Les tigres du su­ma­tra ont ré­cem­ment quit­té le parc ani­ma­lier pour al­ler se re­pro­duire ailleurs, dans le cadre d’un pro­gramme eu­ro­péen d’éle­vage. PHO­TO FRAN­ÇOIS-XAVIER GUTTON

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.