Les va­cances sco­laires sous le signe de la zé­ni­tude

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - « Le p’tit Ca­fé ».

« Le p’tit Ca­fé » a pro­fi­té des va­cances sco­laires pour sol­li­ci­ter l’huile de coude et les ou­tils des plus grands et fi­nir ain­si les pe­tits amé­na­ge­ments, « de pré­fé­rence sans en­fant, mais bon… », était-il in­di­qué. En re­vanche, à l’heure de l’af­ter work, tout le monde est le bien­ve­nu. Car il s’agit de « dé­com­pres­ser avant de ren­trer à la mai­son, faire ses de­voirs tran­quille­ment, at­tendre au chaud le taxi du soir ou bien prendre un cho­co­lat après le bou­lot ». La zé­ni­tude était à l’ordre du jour de ces va­cances de fé­vrier. Toute une se­maine « bien dans son corps » ne se­rait-ce que pour pas­ser une fin de jour­née dans le calme, et prendre un si­rop chaud ber­cé par une musique de cir­cons­tance. Et sur un prix « libre et conscient », la jour­née dé­diée au mas­sage s’est dé­cli­née du bé­bé (moins d’1 an) au pa­rent avec en­fant de plus de 3 ans. À l’heure du tea time, le sa­me­di d’avant la ren­trée, cha­cun a pu ré­vi­ser son an­glais. Les en­fants, seuls, à par­tir de 8 ans et jus­qu’à 12 ans, étaient conviés aux ren­dez-vous du Hi­bou, le jeu­di et le ven­dre­di pré­cé­dents. Au me­nu, pour 50 €, quatre ate­liers de deux heures cha­cun : un conte dan­sé sur une his­toire in­ven­tée en­semble, la dé­cou­verte de son corps, de son sque­lette grâce une mé­thode qui éva­cue les ten­sions mus­cu­laires, l’ap­pren­tis­sage d’un art mar­tial russe ba­sé sur la res­pi­ra­tion, la re­laxa­tion et le mou­ve­ment, et un voyage peu­plé de pay­sages so­nores, de chants du monde (tam­bour de l’océan, bol ti­bé­tain, bâ­ton de pluie…).

D.R

EN­SEMBLE. Pa­rents et en­fants par­fois sur le même tem­po, par­fois cha­cun à son rythme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.