Clermont si proche de l’ex­ploit face à L’OLB!

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports -

Vain­queur le week-end der­nier de Mâ­con-pris­sé après n’avoir plus goû­té aux joies de la vic­toire de­puis des lustres, le Clermont Bas­ketball se se­rait bien vu per­sis­ter et si­gner hier soir, à Dar­dilly.

Et il ne s’en est fal­lu d’un rien pour que les hommes de Franck Bes­to­so signent un ex­ploit. Hé­las, ils sont ve­nus mou­rir sur la si­rène. En fait, les Cler­mon­tois se sont com­por­tés en pa­tron du­rant plus de trente­cinq mi­nutes. Au­teurs d’un dé­part ca­non, les Au­ver­gnats ri­di­cu­li­sèrent d’abord de pauvres Rho­da­niens hors su­jet pour comp­ter jus­qu’à dix­neuf lon­gueurs d’avance à la sixième mi­nute. Clermont Bas­ket vi­ra en tête à l’is­sue du pre­mier quart­temps nan­ti de neuf lon­gueurs d’avance.

Der­rière, s’ils bais­sèrent un peu pa­villon en se mon­trant moins réa­listes, ils s’ac­cro­chèrent à leur hôte dont le bras de Guillaud à dis­tance per­mit de re­faire sur­face. Nan­tis de sept uni­tés d’avance à la pause, les Cler­mon­tois par­vinrent d’abord à lais­ser à dis­tance les pro­té­gés de Bé­né­dicte Fom­bonne.

Avec dix points d’avance (42­52, 25e), les par­te­naires de Proh­lac (14 points) conti­nuèrent à sur­prendre en fai­sant dé­jouer un OLB as­sez mé­con­nais­sable. Mais qui se mit à es­pé­rer à l’en­trée du der­nier quart (56­60). Un der­nier acte que les lo­caux prirent en­fin par le bon bout et trois pa­niers au­de­là de la ligne des 6m75 per­mirent aux Dar­dillois de prendre pour la pre­mière fois les com­ mandes (71­66, 36e). Au cou­rage, la bande à Bes­to­so ne s’avoua pas vain­cu et re­vint à hau­teur à cinquante­quatre se­condes de la si­rène (71­71) grâce à Prol­hac. Hé­las, à deux se­condes du gong, Her­vé ser­vit roya­le­ment par John per­mit à L’OLB de pas­ser in ex­tre­mis de­vant. Alors que Fran­çois sur la der­nière pos­ses­sion man­qua la cible. Ra­geant !

Ré­ac­tion

Franck Bes­to­so : « C’est frus­trant parce que l’on a me­né très long­temps. Après, ce n’est pas la pre­mière fois que ce­la nous ar­rive. On a du mal à te­nir les matchs. Ils ont su mettre des gros shoots et né­go­cié leur der­nière pos­ses­sion, con­trai­re­ment à nous. Les gars sont abat­tus dans le ves­tiaire. Mais c’est bon signe, on est là et on ne lâche pas compte te­nu de notre clas­se­ment. On donne tout ce que l’on peut don­ner. Ce­la fait un mo­ment que l’on sait que l’on des­cend, mais ce n’est pas le pro­blème. C’est le quin­zième match de l’an­née, les gars aiment le bas­ket ne s’avouent pas vain­cus. C’est po­si­tif. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.