Con­ta­dor pos­tule tou­jours

Dé­part de Bois d’ar­cy au­jourd’hui, ar­ri­vée le 12 mars

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports -

Dix ans après son pre­mier suc­cès, Al­ber­to Con­ta­dor pos­tule en­core à la vic­toire dans Pa­ris-nice qui dé­bute au­jourd’hui à Bois d’ar­cy par une étape fa­vo­rable aux sprin­teurs réunis pour le coup d’en­voi des grandes courses par étapes.

L’Es­pa­gnol, âgé de 34 ans, a une re­vanche à prendre après l’édi­tion 2016 qu’il a lais­sé échap­per pour quatre se­condes seule­ment au pro­fit du Bri­tan­nique Ge­raint Tho­mas, ab­sent cette fois.

Au dé­part de cette 75e édi­tion, le double vain­queur (2007 et 2010) est gé­né­ra­le­ment dé­si­gné fa­vo­ri au bé­né­fice de ses qua­li­tés d’at­ta­quant et de grim­peur. Sa­me­di, la « course au so­leil » at­tein­dra le point le plus haut de son his­toire, au col de la Couillole, à 1.678 mètres d’al­ti­tude, après une longue mon­tée de 15,7 ki­lo­mètres à 7,1 % de pente.

« Con­ta­dor est le nu­mé­ro un », es­time Yvon Le­da­nois, di­rec­teur spor­tif de l’aus­tra­lien Ri­chie Porte, lui aus­si double lau­réat de Pa­ris­nice (2013 et 2015).

Se­rait­ce pour re­por­ter les res­pon­sa­bi­li­tés sur l’es­pa­gnol, ex­vain­queur du Tour ? Yvon Le­da­nois sou­tient : « Ri­chie vient pour ga­gner mais il n’a plus cou­ru de­puis fin jan­vier et a eu une phase de dé­com­pres­sion. Pa­ris­nice est une étape im­por­tante pour lui mais il est fo­ca­li­sé sur le Tour alors que Con­ta­dor est re­van­chard, il au­rait mé­ri­té de ga­gner l’an der­nier. »

Si les trois der­nières étapes dans l’ar­rière­pays azu­réen s’an­noncent dé­ter­mi­nantes, un ren­dez­vous cru­cial est dé­jà pro­gram­mé mer­cre­di au Mont Brouilly, dans les vi­gnobles du Beau­jo­lais. Le contre­la­montre in­di­vi­duel de 14,5 ki­lo­mètres se conclut par une mon­tée de 3 ki­lo­mètres (à 7,7 %) après les trois pre­mières jour­nées des­si­nées pour les sprin­teurs ve­nus nom­breux pré­sents au sein des 22 équipes.

Dès au­jourd’hui, l’ex­pli­ca­tion est an­non­cée entre les plus ra­pides du pe­lo­ton (Kit­tel, Grei­pel, Bou­han­ni, Dé­mare, De­gen­kolb, Mat­thews, Kris­toff, Groe­ne­we­gen, Co­quard, Cort Niel­sen, Swift, Col­brel­li, Mclay) bien qu’une pe­tite côte avant la flamme rouge du der­nier ki­lo­mètre puisse com­pli­quer le fi­nal.

Un test pour Ro­main Bar­det

À l’ex­cep­tion du Bri­tan­nique Mark Ca­ven­dish, le go­tha du sprint est réuni et la plu­part des spé­cia­listes ont aus­si en tête Mi­lan­san­re­mo, la pre­mière clas­sique de la sai­son (18 mars) qui a sou­ri ces der­nières an­nées aux hommes sor­tant de Pa­risNice.

Pour le clas­se­ment gé­né­ral, le choix est loin de se can­ton­ner à Con­ta­dor et Porte mal­gré le for­fait de l’es­pa­gnol Ale­jan­dro Val­verde. Ro­main Bar­det, le deuxième du Tour de France 2016, en­tend se tes­ter même si la course ne lui a ja­mais vrai­ment réus­si. Deux autres Fran­çais, To­ny Gal­lo­pin et sur­tout Ju­lian Ala­phi­lippe, ont aus­si le pro­fil pour jouer les trouble­fête.

Le scé­na­rio du ré­cent Tour d’abou Dha­bi, où le mar­quage entre les fa­vo­ris a lais­sé la voie libre à leurs ad­ver­saires, au­to­rise quelques autres à es­pé­rer. At­ten­tion sur­tout à Il­nur Za­ka­rin, le Russe deuxième à Abou Dha­bi qui avait ga­gné l’an pas­sé l’étape ar­ri­vant au som­met de la Ma­done d’utelle.

À Nice, où le site tra­di­tion­nel d’ar­ri­vée sur la Pro­me­nade des An­glais a été dé­lais­sé à la suite de la tra­gé­die du 14 juillet der­nier, le po­dium risque fort d’être re­nou­ve­lé.

Sky, l’équipe bri­tan­nique vic­to­rieuse de quatre des cinq der­nières édi­tions, s’en re­met­tra cette fois au nou­veau champion de Co­lom­bie Ser­gio He­nao, ha­bi­tuel­le­ment can­ton­né au rôle de lieu­te­nant.

CON­TA­DOR. L’es­pa­gnol vou­drait bien prendre sa re­vanche, après avoir per­du l’an pas­sé pour quatres se­condes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.