As­trid Köppe à la galerie Louis-gendre

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Agglomération tiretaine/chaîne des puys - Du 11 mars au 22 avril. Au 7, rue Charles-four­nier, de 14 heures à 20 heures du mer­cre­di au ven­dre­di, de 10 heures à 18 heures le sa­me­di

Fu­si­forme, si­gni­fie « en forme d’un fu­seau », c’es­tà­dire al­lon­gé, ren­flé au mi­lieu et amin­ci aux deux ex­tré­mi­tés. C’est aus­si le titre de l’ex­po­si­tion que la galerie Louis­gendre (*) consa­cre­ra à As­trid Köppe.

Art­site al­le­mande née en 1974, As­trid Köppe qui vit et tra­vaille à Ber­lin a étu­dié lé­cole des Beaux­arts de Braun­sch­weig (19921999). Le des­sin est sa pas­sion, le point de dé­part de tout ce qu’elle crée.

Ses oeuvres sur pa­pier sont toutes de for­mat A4. Elle n’in­vente pas les formes mais elle en ré­duit ou aug­mente cer­tains as­pects, si bien que les des­sins a prio­ri ob­jec­tifs donnent libre cours à l’in­ter­pré­ta­tion. C’est cet es­pace entre la cer­ti­tude et le doute qui in­té­resse l’ar­tiste. Elle le cultive.

Afin de gar­der cette am­bi­guï­té, elle ne donne au­cun titre à ses des­sins.

Outre son tra­vail du pa­pier, As­trid Köppe ex­plore de nou­veaux ma­té­riaux en par­ti­cu­lier quand elle se trouve en ré­si­dence à l’étran­ger. Elle se ré­fère alors aux tech­niques ar­ti­sa­nales lo­cales et choi­sit de pré­fé­rence des ma­té­riaux in­ha­bi­tuels pour en dé­cou­vrir un po­ten­tiel jus­qu’alors in­soup­çon­né.

En Al­le­magne, elle tra­vaille avec une société qui pro­duit des émaux vi­tri­fiés, ma­té­riau peu uti­li­sé en art contem­po­rain. Le dé­tour­nant de son usage in­dus­triel, As­trid Koope se l’ap­pro­prie par une ap­proche es­thé­tique qui abou­tit à des pièces uniques ins­pi­rées de ses des­sins.

As­trid Köppe réa­lise ain­si en trois di­men­sions les formes qu’elle des­sine. Elle met aus­si en scène des ob­ser­va­tions vi­suelles ou sen­si­tives.

(*) Qu’on peut joindre à contact @ga­le­rie­louis­gendre.com

EX­PO­SI­TION. As­trid Köppe pré­sente son tra­vail d’une ex­trême fi­nesse jus­qu’au 22 avril à la galerie Louis-gendre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.