Un rem­part au FN au mi­lieu du « chaos »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - 7 Jours En Politique - Pau­line Ma­reix

La cam­pagne pré­si­den­tielle fran­çaise semble pas­sion­ner les mé­dias étran­gers. Le Li­ba­nais L’orient-le Jour, pour qui la pré­si­den­tielle fran­çaise est « his­to­rique », n’y va pas avec des pin­cettes : « le terme chaos ré­sume à mer­veille cette course à la pré­si­dence », écrit-il. Et ce pour plu­sieurs rai­sons : les crises si­mul­ta­nées à droite comme à gauche, l’ab­sence de dé­bat de fond (les af­faires ju­di­ciaires du Front na­tio­nal et sur­tout de Fran­çois Fillon mo­no­po­lisent l’at­ten­tion) et les « re­bon­dis­se­ments per­pé­tuels » – Hol­lande re­nonce, son an­cien mi­nistre de l’éco­no­mie fonde son propre mou­ve­ment, les deux fa­vo­ris à droite sont écar­tés, les dé­boires ju­di­ciaires s’ac­cu­mulent… Sans comp­ter le fait que les deux par­tis tra­di­tion­nels ne pas­se­raient pas au se­cond tour, se­lon cer­tains son­dages. Une pre­mière dans l’his­toire de la Ve Ré­pu­blique. El País, aus­si, sou­ligne le ca­rac­tère in­édit de cette course à l’ély­sée cru 2017. Une « cam­pagne vo­la­tile » aux ré­sul­tats « in­at­ten­dus », écrit l’es­pa­gnol. Une mau­vaise nou­velle ? Que nen­ni ! La droite et la gauche tra­di­tion­nelles éclip­sées, « le Ma­cron ré­for­ma­teur se fraie un che­min », dit El País dans un édi­to in­ti­tu­lé « Fillon de­vant l’abîme ». Avec Ma­cron, la France, « dont la force est es­sen­tielle pour l’es­pagne et l’eu­rope », peut comp­ter sur un can­di­dat pro-eu­ro­péen « ca­pable de frei­ner la me­nace xé­no­phobe et na­tio­na­liste du Front na­tio­nal ». Ma­cron, cette lueur dans la tem­pête…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.