Ja­met à la conclu­sion du tra­vail d’équipe

Course par­faite pour le CR4C Roanne

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - Ke­vin Cao

Il vient à peine d’en fi­nir avec 160 ki­lo­mètres de course en un peu moins de quatre heures d’un ef­fort in­tense, frac­tion­né et ter­ri­ble­ment usant.

Alexandre Ja­met ar­bore un large sou­rire et pos­sède en­core un peu de force pour lâ­cher un mot qu’il ré­pète en boucle : « Gé­nial ». Ses co­équi­piers viennent, tour à tour, le fé­li­ci­ter et il dit tou­jours la même chose : « Gé­nial ».

CLAS­SE­MENT

1. Ja­met (CR4C Roanne) les 160 km en 3 h 51’35” ; 2. Paillot (Océane Top 16) même temps ; 3. Orl­hac (Is­soire CC) à 10” ; 4. Ar­mi­rail (Oc­ci­tane CF) à 16” ; 5. Pa­pillon (CR4C Roanne) ; 6. Four­net-fayard (VCCA Team Pro Im­mo) ; 7. Cons­tan­tin (Creuse Oxy­gène) ; 8. Jeannes (EC Sainte­tienne) ; 9. Ca­ri­sey (CR4C Roanne) tous m.t. ; 10. Ro­man (Team Ex­ploit) à 1’05”. ; 11. Lion­net (CR4C Roanne) à 1’19” ; 12. De­verchre (CR4C Roanne). C’est gé­nial pour l’émotion pro­cu­rée, c’est sur­tout gé­nial par la fa­çon dont il s’est re­trou­vé à le­ver les bras, quelques ins­tants plus tôt, de­vant l’an­cien pro­fes­sion­nel Yoann Paillot (Océane ­ Top 16) et Boris Orl­hac (Is­soire CC) qui col­lec­tionne les po­diums en Li­mou­sin. Ce suc­cès, plein de pa­nache, porte le sceau du CR4C Roanne qui a par­fai­te­ment ma­noeu­vré un pe­lo­ton de plus de 150 cou­reurs.

Comment ? En pla­çant d’abord deux hommes, Alexandre Ja­met et Clé­ment Ca­ri­sey, par­mi une échap­pée de cos­tauds (Four­net­fayard, Ro­man, Jo­ly et Chas­sagne) qui se consti­tua avant d’abor­der la ter­rible mon­tée du Bois des Échelles. « En an­ti­ci­pant la bosse la plus dure du par­cours, j’étais plus frais pour al­ler dans les coups en­suite », com­men­ te Ja­met. Au­tant dire que le CR4C jouait sur du ve­lours. Pro­fi­tant du sur­nombre, Va­len­tin De­ver­chère se pro­je­ta à l’avant obli­geant la concur­rence à s’échi­ner.

De­ver­chère re­pris, Ja­met ten­ta sa chance à 13 ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée en com­pa­gnie d’orl­hac et Paillot. Il s’ex­cuse : « Je n’ai pas pas­sé un seul re­lais car j’avais tous mes co­équi­piers der­rière ». Son ric­tus de­vient car­nas­sier : « Quand on peut pro­fi­ter d’une su­pé­rio­ri­té nu­mé­rique, c’est li­mite fa­cile ». Ce ne sont pas que des mots. Pro­fi­tant de l’abat­tage de Paillot et Orl­hac, pas vrai­ment des fai­néants sur le vé­lo, Alexandre Ja­met dé­boî­ta ce pe­tit monde dans la der­nière bosse mon­tant au vé­lo­drome Ray­mon Pou­li­dor. Plus frais, plus ma­lin, plus fort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.