LA SE­MAINE DE JACQUES MAILHOT

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Septième Jour -

Il pa­raît que Be­noît Ha­mon

n’im­prime pas. C’est dom­mage. Son pro­gramme est plus fa­cile à lire qu’à ap­pli­quer.

Em­ma­nuel Ma­cron, en re­vanche,

ré­cu­père. C’est Ma­nu La Bro­cante. Un vrai com­mis­saire bri­seur.

Les dé­çus du hol­lan­disme,

les re­pus du so­cia­lisme, les re­clus du mon­dia­lisme… Tout semble ma­cron­com­pa­tible.

Rien ne se perd,

tout se trans­forme. C’est La­voi­sier avant la lettre. Même feu le com­mis­saire Na­var­ro n’a pu échap­per à sa vaste ap­pé­tence. Ro­ger Ha­nin doit être aux anges. Il n’en es­pé­rait pas tant.

Avec lui, tout le monde il est beau,

tout le monde il est gen­til. À Bor­deaux, il a sta­tu­fié Alain Jup­pé. À Lille, au pays de Mar­tine Au­bry, il trouve des mé­rites aux 35 heures. À Lyon, il pense qu’on peut s’en pas­ser…

À Mar­seille, il risque

de sa­luer la fraî­cheur de Gau­din. à Pau, c’est dé­jà fait. On vou­drait se fâ­cher avec ce gar­çon qu’on ne pour­rait pas, tant son em­pa­thie est uni­ver­selle.

Ni gauche ni droite.

Tout dans le mi­lieu. Ça fait du bien. Fi­nis les cli­vages ! Au diable les ran­cunes ! C’est le consen­sus dans ce qu’il a de plus profond.

Comme au­rait dit

mon re­gret­té ca­ma­rade Pas­cal Se­vran : « On est bien, Tin­tin. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.