Le comp­teur élec­trique crée des ten­sions

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy - De - Dôme Actualité -

CONTRE-COU­RANT. Pen­sé pour op­ti­mi­ser et mieux éva­luer les consom­ma­tions d’éner­gie, le comp­teur lin­ky en fait, d’ores et dé­jà, dé­pen­ser. À com­men­cer par celle qui a fait se réunir, hier ma­tin, place de Jaude, le col­lec­tif dé­par­te­men­tal des op­po­sants à la gé­né­ra­li­sa­tion d’un dis­po­si­tif dé­cla­ré obli­ga­toire et dont le dé­ploie­ment a dé­jà com­men­cé dans le sec­teur de Riom et le sud de Cler­mont. Une levée de ban­de­roles pour ma­ni­fes­ter leur re­fus à l’ins­tal­la­tion « for­cée » d’un sys­tème de compteurs élec­triques aus­si peu res­pec­tueux de la san­té et de l’en­vi­ron­ne­ment que source d’éco­no­mies aux dires des ré­cal­ci­trants. « Il s’agit en ef­fet de rem­pla­cer, à terme, 35 mil­lions de compteurs élec­tro­mé­ca­niques par­fai­te­ment ef­fi­cients par des compteurs élec­tro­niques gé­né­ra­teurs d’onde élec­tro­ma­gné­tiques ex­trê­me­ment no­cives pour la san­té de toutes les per­sonnes su­jettes à une élec­tro­hy­per­sen­si­bi­li­té. De sur­croît, on va ain­si de­voir re­cy­cler des ins­tru­ments en par­fait état de marche, le tout pour une fac­ture es­ti­mée à 7 mil­liards d’eu­ros. Qui va payer ? On est très loin de l’éco­lo­gie et des éco­no­mies pré­ten­du­ment vou­lues par tous ». Aus­si ces ré­frac­taires ap­pellent­ils les ci­toyens à re­fu­ser ces compteurs im­po­sés. Dif­fi­cile mais néan­moins pos­sible. Ren­sei­gne­ments sur le site : lin­ky63.e­mon­site.com. Photo Thier­ry Lindauer

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.