Et s’il suf­fi­sait d’y croire ?

Lire le der­nier roman de Ch­ris­tophe Ono­dit­biot Croire au mer­veilleux est un bon dé­but pour y par­ve­nir ! Un livre so­laire et éru­dit à sa­vou­rer.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Pas­cale Fau­riaux pas­cale.fau­riaux@cen­tre­france.com

Tout com­mence par une ten­ta­tive de sui­cide, émaillée de di­gres­sions éty­mo­lo­giques. Mais le pou­voir des mots a ses li­mites : impossible de faire re­ve­nir à la vie l’être ai­mé. Or, le nar­ra­teur de Croire au mer­veilleux n’a « que les mots », et dé­cide donc de mou­rir.

Après avoir es­sayé de sur­vivre à son amour, il prend cette dé­ci­sion ir­ré­vo­cable. Mais les choses ne sont pas aus­si simples que le cock­tail de ca­chets pour­tant si bien ex­pli­qué sur in­ter­net.

À la pre­mière per­sonne, le nar­ra­teur ra­conte comment sa femme est morte. Comment, avant, elle est par­tie. Et puis, les évé­ne­ments s’en­chaînent. Une nou­velle voi­sine, sym­pa­thique et in­tel­li­gente, belle et jeune, a ou­blié ses clés, ou pas, et dé­range ce­lui qui veut mettre fin non pas à ses jours, mais « à une longue nuit ». Et, une pen­sée en ap­pe­lant une autre, le nar­ra­teur s’échappe sur une île de la côte amal­fi­taine, de­meure des si­rènes. Puis, avec son fils de six ans, à Ma­jorque. Re­tour en Ita­lie, « dans toute sa splen­deur so­phis­ti­quée et bar­bare » et pays des pas­tilles Leone, qui, elles aus­si, rap­pellent l’épouse dis­pa­rue.

Les sé­jours dans ces îles gor­gées de lu­mière sont en­tre­cou­pés de re­tour à Pa­ris, où le tra­vail à ou­trance peut, un temps, mas­quer le cha­grin. Et où le ter­ro­risme frappe à in­ter­valles ir­ré­gu­liers. Le constat est évident : « ou­vrir des ho­ri­zons dans un pays ob­sé­dé par ses ra­cines et per­sua­dé de sa dé­ca­dence était une tâche de Si­syphe ».

Pour­tant, l’au­teur es­père : « pour in­ven­ter des mondes, c’est­à­dire, d’abord, les rê­ver, le pas­sé pou­vait, semble­t­il être d’une cer­taine aide. Et si l’ima­gi­naire do­pait les in­tui­tions ? ».

Et puis un autre voyage, une autre île. En Grèce, cette fois. En­core une île, au Ja­pon, pour dé­cryp­ter « les archives du coeur ».

Au­tant de voyages, de ki­lo­mètres par­cou­rus, de ri­vages goû­tés pour ten­ter, ap­prendre, com­prendre… Et vivre.

CÔTE AMAL­FI­TAINE. Un pay­sage somp­tueux em­preint d’un riche pas­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.