Le Cos­ta Ri­ca cô­té sombre

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Pas­cale Fau­riaux pas­cale.fau­riaux@cen­tre­france.com

Le der­nier livre de l’au­teur cos­ta­ri­cain Da­niel Qui­ros, La dis­pa­rue de Ma­zunte, vient de pa­raître en fran­çais. À la dif­fé­rence des deux premiers, Été rouge et Pluie des ombres qui sort en poche, il ne s’agit pas d’un roman policier. Son tra­duc­teur en fran­çais, l’au­ver­gnat Ro­land Faye, ex­plique l’in­trigue : « le nar­ra­teur est un jeune tra­der qui tra­vaille aux États­unis. Il doit ren­trer au Cos­ta Ri­ca pour ai­der sa fa­mille à ré­gler les pro­blèmes liés à la dis­pa­ri­tion de sa soeur. Les cha­pitres pairs dé­roulent la nar­ra­tion de la dis­pa­ri­tion de Ma­ria­na, tan­dis que les cha­pitres im­pairs en­traînent le lec­teur dans un monde oni­rique ». La quête sur les traces de Ma­ria­na va per­mettre au nar­ra­teur de re­nouer avec son pas­sé au­quel il tour­nait dé­li­bé­ré­ment le dos. Da­niel Qui­ros uti­lise l’in­trigue pour évo­quer une ques­tion po­li­tique ou so­ciale. Été rouge re­vient ain­si sur le ren­ver­se­ment de la dic­ta­ture au Ni­ca­ra­gua à la fin des an­nées 70, dans des pas­sages par­fois aus­si com­plexes que la si­tua­tion confuse qu’ils dé­crivent. Pluie des ombres aborde la ques­tion de la xé­no­pho­bie, en évo­quant les Ni­ca­ra­guayens qui vont tra­vailler au Cos­ta Ri­ca. L’au­teur, qui en­seigne la lit­té­ra­ture es­pa­gnole aux ÉtatsU­nis, a com­men­cé à écrire son qua­trième roman, un re­tour au po­lar.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.