Ro­din ou la re­cherche du flux vi­tal

À l’oc­ca­sion du cen­te­naire de la mort d’au­guste Ro­din (1840­1917), le Grand Pa­lais à Pa­ris cé­lèbre l’ar­tiste à l’oeuvre pro­téi­forme. D’autres ex­po­si­tions, des livres, des films par­ti­cipent à l’événement.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

Na­tu­ra­liste, im­pres­sion­niste, ex­pres­sion­niste, sym­bo­liste, mo­derne, maître, gé­nie… on a tout dit sur Ro­din de­puis son ir­rup­tion sur la scène pu­blique en 1877. Sculp­teur mon­dia­le­ment cé­lèbre de son vi­vant, pré­sent dans les col­lec­tions de tous les grands mu­sées et sur tous les conti­nents, il a sus­ci­té tant d’ex­po­si­tions, de col­lec­tions, de cri­tiques, de livres, de bio­gra­phies, de ca­ta­logues, de col­loques, de thèses que l’on se de­mande ce que l’on peut bien ap­por­ter en­core de nouveau sur sa place dans l’his­toire de l’art.

Ce foi­son­ne­ment est à l’image de l’ar­tiste. « Ro­din s’ac­com­mode mal des clas­se­ments en rai­son du ca­rac­tère pro­téi­forme de son oeuvre, ain­si que de ses modes d’ex­pres­sions et de sa constante ca­pa­ci­té à ré­in­ven­ter la sculp­ture », ré­pondent An­toi­nette Le Nor­mand­ro­main et Ca­the­rine Che­vil­lot dans l’ex­po­si­tion qui s’ouvre mer­cre­di 22 mars au Grand Pa­lais à Pa­ris pour le cen­te­naire de la mort de l’ar­tiste (1840­1917).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.