Pe­ce­li Ya­to était par­tout !

Les tops et les flops de la vic­toire cler­mon­toise, hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - Ar­naud Clergue Twit­ter : ar­naud_­clergue

Neuf es­sais, une vo­lon­té de jouer om­ni­pré­sente, une en­vie re­trou­vée… L’ASM a re­mis les pen­dules à l’heure, hier soir, face à Pau. Dans le sillage d’un Ya­to pré­pon­dé­rant et d’une dou­blette Stret­tle-aben­da­non dé­ci­sive, les Cler­mon­tois se sont ras­su­rés, après une sortie man­quée face à Mont­pel­lier.

Il est clair que l’op­po­si­tion pro­po­sée, hier soir, par Pau n’était pas du même ca­libre que celle de Mont­pel­lier di­manche der­nier. Mais une chose est éga­le­ment cer­taine, Cler­mont n’a pas af­fi­ché le même vi­sage. Le manque d’en­ga­ge­ment de la se­maine pas­sée a lais­sé place à une en­vie per­ma­nente d’en­voyer du jeu. Ré­sul­tat : neuf es­sais et une dé­cu­lot­tée 65­13.

La par­ti­tion de Ya­to. On joue la 3e mi­nute, Pau est en bonne po­si­tion à quelques mètres de l’en­but cler­mon­tois. Mais les vel­léi­tés béar­naises sont ra­pi­de­ment éteintes par Pe­ce­li Ya­to qui vient grat­ter le pre­mier bal­lon im­por­tant de la ren­contre. Avec ce geste dé­fen­sif im­por­tan­tis­sime à ce mo­ment de la par­tie, le Fid­jien a per­mis à son équipe de ne pas dou­ter d’en­trée. Et que dire de sa pres­ta­tion of­ fen­sive ? Ya­to a avan­cé sur chaque bal­lon joué. Son sou­tien et ses passes après contact ont été dé­ter­mi­nants sur les es­sais ins­crits par Van der Merwe (17e) et Kay­ser (21e). Une bonne pres­ta­tion d’en­semble donc… qui au­rait pu être très bonne sans un car­ton jaune lar­ge­ment évi­table à la 55 e .

Le re­tour en grâce de la « Bri­tish connec­tion ». Nick Aben­da­non avait lais­sé sur une im­pres­sion plus que mi­ti­gée la se­maine der­nière face à Mont­pel­lier. Le constat n’était guère mieux en ce qui concerne son com­pa­triote bri­tan­nique Da­vid Stret­tle. Mais il fal­lait se mon­trer pa­tient avec les An­glais… Hier soir, les deux com­pères ont été dans tous les bons coups of­fen­sifs cler­mon­tois. Leurs pres­ta­tions ont été re­com­pen­sées par deux es­sais pour Stret­tle (52e, 64e) et un pour Aben­da­non (70e). La « Bri­tish connec­tion » a ras­su­ré, hier soir. Tout bé­nef’avant les pro­chaines échéances !

L’in­dis­ci­pline cler­mon­toise. Seuls points noirs dans cette soi­rée idyl­lique : les deux car­tons jaunes re­çus par Itur­ria (41e) et Ya­to (55e). Si ces deux ex­clu­sions tem­po­raires n’ont pas pe­sé sur le scé­na­rio de la ren­contre, Cler­mont au­rait quand même pu se ti­rer de belles balles dans le pied en évo­luant à 14 pen­dant 20 mi­nutes. Heu­reu­se­ment pour L’ASM, les Pa­lois n’ont pas été non plus des mo­dèles de dis­ci­pline. Il fau­dra tout de même gom­mer ra­pi­de­ment ce pro­blème car ce genre de mésa­ven­ture ne par­don­ne­ra pas lors de matchs cou­pe­rets. On pense bien évi­dem­ment en pre­mier lieu au quart de fi­nale de Cham­pions Cup le di­manche 2 avril face à Toulon…

L’agres­sion de Vo­tu sur Par­ra. De nom­breux sup­por­ters ont dû re­te­nir leur souffle lors­qu’ils ont vu Mor­gan Par­ra ne pas se re­le­ver. Mais plus de peur que de mal pour le de­mi de mê­lée cler­mon­tois qui a été vic­time d’une vé­ri­table agres­sion ca­rac­té­ri­sée de la part de Vo­tu (34e). L’ai­lier pa­lois a vio­lem­ment char­gé Mor­gan Par­ra dans le bas du dos alors que le jeu avait dé­jà re­bon­di. Vo­tu s’en est ti­ré sim­ple­ment avec un car­ton jaune. L’agres­sion au­rait peut­être mé­ri­té une autre cou­leur. Mor­gan Par­ra est quant à lui sor­ti à la mi­temps pour un hé­ma­tome sur le ti­bia.

PER­FOR­MANT. Ya­to a ac­com­pli un match plein. Dé­fen­si­ve­ment il a grat­té des bal­lons im­por­tants, of­fen­si­ve­ment il a constam­ment avan­cé. PHOTO FRED MARQUET

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.