Ona Em­bo : le 16e homme n’a pu évi­ter la 8e dé­faite

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - Jean-phi­lippe Béal

Ap­pe­lé à en­dos­ser les res­pon­sa­bi­li­tés de la mène mé­tro­po­li­taine, la nou­velle recrue Carl Ona Em­bo a li­vré, hier soir, une bonne pre­mière par­tie de ren­contre. Avant de coin­cer un peu plus en­suite. Comme la JAVCM qui a en­cais­sé sa 8e dé­faite de rang.

Stéphane Dao l’avait pla­cé dans le 5 ma­jeur. Di­rec­te­ment et pour long­temps (37 mi­nutes sur le par­quet au to­tal !) mais sans autre so­lu­tion de toute fa­çon. Carl Ona Em­bo « 16e homme » (*) de la JAVCM au­ra donc joué les bons sol­dats. Et faillit d’ailleurs être cré­di­té d’une pre­mière passe dé­ci­sive après 20 se­condes de jeu seule­ment mais La­ban­ca ra­ta son tir à trois­points.

Ona Em­bo, dans ce pre­mier quart­temps d’une JAVCM bien en place s’ap­pli­qua sur­tout à faire cir­cu­ler la balle du mieux pos­sible tout en as­su­rant une sur­veillance ser­rée de son ho­mo­logue La­roche dont il cou­pa d’ailleurs plu­sieurs of­fen­sives.

Sur ce plan­là, au bout de ses 10 mi­nutes, fi­gu­raient dé­jà à son comp­teur trois passes dé­ci­sives dont une en pleine course pour l’autre nouveau Dou­cou­ré, ty­pique de ce jeu ra­pide prô­né par son coach.

Mais il se mon­tra ca­pable aus­si, face à la trot­teuse qui égre­nait ses der­niè­ res se­condes de gé­rer au mieux un face­à­face de­vant Ma­raux, son chien de garde de fin de pre­mière pé­riode, pour le cru­ci­fier au buz­zer d’un tir longue dis­tance (24­21).

La mi­ni­pause ne lui re­froi­dit pas les mains puis­qu’il en­ta­ma le deuxième quart avec deux autres tirs pri­més (pour por­ter son to­tal à 11 points en 13 mi­nutes) et pas loin de don­ner son plus gros avan­tage au score à la JACM (3227). Si ses stats « bo­nus » ne bou­gèrent pas d’un pouce sur les 7 res­tantes avant la pause, on put ap­pré­cier qu’il ne concède au­cun réel « ma­lus » non plus.

En clair, un jeu propre, en tout cas sans vo­lon­té de clin­quant dé­pla­cée pour une pre­mière.

Manque de rythme

Le pro­blème sur­vint au re­tour des vestiaires où c’est bien tout le col­lec­tif ja­vos­ta­diste qui bais­sa d’un cran dans l’in­ten­si­té gé­né­rale. Dé­fen­si­ve­ment d’abord où à l’image d’ena­em­bo de­vant La­roche, la JAVCM su­bit une nette hausse d’agres­si­vi­té ad­verse. Et of­fen­si­ve­ment, où, à un cer­tain manque de réus­site dans les tirs, s’ajou­ta une bien moins bonne flui­di­té de col­lec­tif.

À l’ar­ri­vée, le coach le re­con­naît : « On n’a pas pu éco­no­mi­ser Carl. On sa­vait qu’on comp­te­rait beau­coup sur lui. Il a bais­sé un peu de pied en deuxième mi­temps mais c’est lo­gique. » Le joueur était sur la même lon­gueur d’onde : « Au dé­but, je me suis sen­ti bien. Mais je manque de rythme, de com­pé­ti­tion. En deuxième mi­temps, ça s’est vu je pense. On a man­qué de lu­ci­di­té et moi le pre­mier. Mais ça va ve­nir.. »

Et avec, on l’es­père, le 9e suc­cès de la JAVCM qui se fait de plus en plus at­tendre…

(*) Carl Ona Em­bo est le 16e et der­nier contrat pos­sible de la saison pour la JAVCM.

ONA EM­BO. Le me­neur de la JAVCM a li­vré de réelles ga­ran­ties pour la suite. PHOTO FRANCK BOILEAU

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.