MATCH EN QUES­TIONS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - Ch­ris­tophe Bu­ron

1 Est-ce la plus large vic­toire de L’ASM de la saison ? Cette saison, le plus gros écart (+ 37) ob­te­nu par les Cler­mon­tois re­monte au mois de sep­tembre et une vic­toire (47­10) face au Ra­cing. Avec + 52, hier face à Pau, ils ont donc ex­plo­sé leur re­cord. Pour trou­ver suc­cès plus ample en­core, il faut re­mon­ter au 4 mai 2013, face à Bor­deaux­bègles (67­3), soit + 64, mais c’était un match de toute fin de saison sans en­jeu au­cun pour l’union. Rap­pe­lons qu’hier, Pau a per­du son pre­mier match de Top 14 de­puis le 19 no­vembre 2016 (38­25, à Brive). La sé­rie de 7 vic­toires et 1 nul a donc pris fin hier au Mi­che­lin.

2 Quel a été l’ap­port du banc des rem­pla­çants ? On ne peut pas dire qu’il a été dé­ci­sif dans la me­sure où le coa­ching a com­men­cé alors que l’is­sue du match ne fai­sait au­cun doute de­puis long­temps. Mais tous les joueurs sor­tis du banc ont été au dia­pa­son, ils ont même pour cer­tains ame­né un sur­plus de dy­na­misme. À l’image d’un Ulu­gia ex­plo­sif, les avants ont pris le re­lais des ti­tu­laires avec un ren­de­ment qua­si iden­tique. S’il fal­lait don­nait une men­tion, on l’at­tri­bue­rait aux deux joueurs d’une char­nière in­édite, Ra­do­savl­je­vic et Sped­ding. L’ar­rière tri­co­lore a joué pour la pre­mière fois qu’il porte le maillot de L’ASM à son poste de for­ma­tion, de­mi d’ou­ver­ture. Il a été in­té­res­sant dans ses courses et son es­sai cou­ronne son es­prit d’ini­tia­tive. Ra­do, en­tré à la mê­lée à la mi­temps, a bien al­ter­né, s’éver­tuant à éjec­ter de bons bal­lons pour ses trois­quarts. Et il réa­lise un sans­faute au pied (5 trans­for­ma­tions). À ne pas ou­blier non plus la nou­velle très belle en­trée de Pe­naud qui, sur son pre­mier bal­lon, raf­fûte et avance dans la dé­fense.

3 Quelle était l’am­biance au stade Mi­che­lin ? Bon en­fant… avec tous les sco­laires in­vi­tés par le Conseil gé­né­ral. Cer­tains clubs de sup­por­ters re­gret­taient di­manche der­nier un sou­tien ti­mide du pu­blic. Hier, dans un match dé­bri­dé, les 16.664 spec­ta­teurs ont su don­ner de la voix et pous­ser leur équipe sur ses rares temps faibles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.