VU D’AILLEURS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - 7 jours en pforlaitniqcu e& e monde - Pau­line Ma­reix

Y’a-t-il eu un ga­gnant ?

« Un bon mo­ment de po­li­tique, mais avec beau­coup de len­teurs et de tun­nels. » C’est ain­si que le quo­ti­dien suisse Le Temps ré­sume le pre­mier débat té­lé­vi­sé qui a op­po­sé cinq des onze can­di­dats à l’ély­sée, lun­di soir. Dis­tri­buant ses notes, Le Temps sou­ligne que Fillon s’en est bien sor­ti car « le Pe­ne­lo­pe­gate […] n’a qua­si­ment ja­mais été évo­qué ». « Dans une si mau­vaise passe per­son­nelle, sa pres­ta­tion est une réelle éclair­cie. Sa dif­fi­cile re­con­quête peut se pour­suivre », ajoute le Suisse à propos de Fillon. Macron, lui, n’a pas « réus­si à haus­ser son ni­veau de jeu au fil du débat ». Quant à Hamon, il « n’a ja­mais fait la dif­fé­rence de fa­çon nette », tacle Le Temps. En re­vanche, pour La Libre Bel­gique, « dif­fi­cile » de dire qui fut le grand ga­gnant. « Ce se­ra sans doute pour la pro­chaine fois », es­père le quo­ti­dien belge…

« Sur­réa­liste »

Pour le quo­ti­dien es­pa­gnol

El País, la cam­pagne présidentielle est « sur­réa­liste » – il n’est pas le seul à le pen­ser. « Un film dra­ma­tique, violent, dans le­quel tous les coups sont per­mis », « une cam­pagne aty­pique, prin­ci­pa­le­ment do­mi­née par la mé­fiance, le scep­ti­cisme de l’élec­to­rat »… Dal­las, adap­té au ci­né­ma. L’orient - Le Jour, semble, en re­vanche, res­ter sur sa faim. « Les grands en­jeux ne manquent pas », et pour­tant, « la cam­pagne n’a pas eu lieu. Pas en­core en tout cas », écrit le Li­ba­nais, pour qui au­cune thé­ma­tique ne s’est en­core dé­ga­gée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.