Une en­do-pro­thèse fixée avec des vis

L’hô­pi­tal de Moulins réa­lise une pre­mière en Au­vergne

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Région actualité - Leï­la Aber­kane

Le doc­teur Is­si­fou Mou­mou­ni, chi­rur­gien vas­cu­laire au centre hos­pi­ta­lier de Moulins-yzeure, a ef­fec­tué une pre­mière en Au­vergne.

Il a po­sé, il y a un peu plus de quatre mois, une en­do­pro­thèse sur une pa­tiente qui souf­frait d’un ané­vrisme de l’aorte ab­do­mi­nale – une di­la­ta­tion de l’aorte – en uti­li­sant une tech­nique de pose jus­qu’alors inédite en Au­vergne : « L’en­do­pro­thèse, mon­tée jus­qu’à l’aorte en pas­sant par le pli de l’aine de la pa­tiente, est fixée par des vis de trois mil­li­mètres de long et trois mil­li­mètres de large », ex­plique le doc­teur Mou­mou­ni.

Res­ter moins long­temps à l’hô­pi­tal

Cette tech­nique peut se sub­sti­tuer, lorsque le pa­tient ré­pond à dif­fé­rents cri­tères, à un autre mode de pose où l’en­do­pro­thèse ne tient que par la pres­sion qu’elle exerce sur la pa­roi de l’aorte : « Au fil des an­nées, il peut y avoir des fuites, des pro­blèmes d’étan­chéi­té. On doit rem­pla­cer la pro­thèse. Par­fois, on est obli­gé de faire une grosse opé­ra­tion chi­rur­gi­cale : on ouvre le ventre du pa­tient, on pose la pro­thèse et on la coud à l’aorte. Cette opé­ra­tion né­ces­site trois se­maines d’hô­pi­tal dont quinze jours en ré­ani­ma­tion. Ce temps est ra­me­né à une se­maine, sans ré­ani­ma­tion, avec la fixa­tion de l’en­do­pro­thèse à l’aide de vis. C’est une tech­nique qui offre une plus de sé­cu­ri­té ».

Si­mone An­dré, 78 ans, est cette pre­mière pa­tiente opé­rée par le doc­teur Mou­mou­ni le 31 oc­tobre 2016 : « Tout s’est bien pas­sé. Six jours après l’in­ter­ven­tion, je suis sor­tie de l’hô­pi­tal. Au der­nier contrôle de la pro­thèse, en jan­vier, tout al­lait bien ».

MOULINS. Is­si­fou Mou­mou­ni, chi­rur­gien vas­cu­laire au centre hos­pi­ta­lier de Moulins-yzeure, a opé­ré une pa­tiente souf­frant d’un ané­vrisme de l’aorte ab­do­mi­nale. Il a po­sé une pro­thèse, fixée avec des vis sur la pa­roi de l’aorte. PHOTO FRAN­ÇOIS-XAVIER GUTTON

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.