C’ÉTAIT UN POIS­SON D’AVRIL…

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy-de-dôme loisirs -

DANS L’ÉDI­TION D’HIER. Rien de vrai­ment neuf sur la coif­fure de Ver­cin­gé­to­rix. En dé­pit des af­fir­ma­tions que nous pu­bliions hier, Ver­cin­gé­to­rix n’était sans doute pas chauve. Et per­sonne n’a ja­mais cher­ché à le dé­mon­trer. En re­vanche, si le Gro­my­to, dont nous pré­ten­dions qu’il était une at­tache pour fixer les per­ruques, n’a ja­mais exis­té, c’est tout notre re­por­tage qui était un « gros my­tho », pour re­prendre une ex­pres­sion d’au­jour­ d’hui. De même, les gé­né­raux de Cé­sar ne crai­gnaient pas que les Gau­lois trans­mettent la gale aux Ro­mains. Ils étaient plu­tôt oc­cu­pés à en faire… des Gal­lo­ro­mains. Et au­cun pro­fes­seur d’his­toire n’a ja­mais non plus me­na­cé de faire grève pour ins­crire dans les pro­grammes la cal­vi­tie de Ver­cin­gé­to­rix. Il s’agis­sait bien en­ten­du de notre pois­son d’avril, nous of­frant chaque an­née une ré­créa­tion dans notre mé­tier de jour­na­liste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.