Un peu plus d’un mil­liard pro­mis aux Guya­nais

Le gou­ver­ne­ment tente de mettre fin à deux se­maines de mou­ve­ment so­cial

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & monde actualités -

Jus­tice, école, sé­cu­ri­té, san­té : les mi­nistres de l’in­té­rieur Mat­thias Fekl et des Outre-mer Eri­cka Ba­reigts ont an­non­cé, hier, un peu plus d’un mil­liard d’eu­ros d’en­ga­ge­ments en fa­veur de la Guyane, pour ten­ter de mettre fin à près de deux se­maines de mou­ve­ment so­cial.

« Nous sa­vons que la crise est pro­fonde et touche tout un ter­ri­toire », a in­di­qué Mat­thias Fekl de­vant une dé­lé­ga­tion d’une cin­quan­taine de per­sonnes, re­çue à la pré­fec­ture de ré­gion à Cayenne, par­lant d’un « be­soin de ré­ponses im­mé­diates, mais aus­si d’un tra­vail au long cours ».

Le to­tal des en­ga­ge­ments, des­ti­nés à ré­pondre à la contes­ta­tion his­to­rique que connaît ce ter­ri­toire de­puis une di­zaine de jours, avec des re­ven­di­ca­tions sé­cu­ri­taires, éco­no­miques et so­ciales, a été chif­fré à 1,085 mil­liard d’eu­ros par Eri­cka Ba­reigts.

Oli­vier Gou­det, un porte­pa­role des « 500 frères contre la dé­lin­quance », a qua­li­fié hier les ré­ponses de l’exé­cu­tif de « non sa­tis­fai­santes », mais la dé­lé­ga­tion est par­tie étu­dier la liste des pro­po­si­tions, dis­tri­buée à cha­cun de ses membres par l’en­tou­rage des mi­nistres.

Ces­sion de 250.000 ha

Les mi­nistres ont énu­mé­ré une tren­taine d’en­ga­ge­ments. Mat­thias Fekl a no­tam­ment men­tion­né la « pé­ren­ni­sa­tion d’un es­ca­dron de gen­darmes mo­biles en Guyane », l’ar­ri­vée de 50 gen­darmes et po­li­ciers en ren­fort dès 2017, aux­quels 80 gen­darmes s’ajou­te­ront entre 2018 et 2020, ain­si que l’aug­men­ta­tion de 50 % du nombre de ré­ser­vistes, dont le nombre pas­se­ra de 200 à 300, au­tant de « dé­ci­sions fermes du gou­ver­ne­ment ».

Au ni­veau ju­di­ciaire, il a confir­mé la construc­tion d’un tri­bu­nal de grande ins­tance et d’une pri­son à Saint­lau­rent­du­ma­ro­ni, chif­frés res­pec­ti­ve­ment à 30 et 50 mil­lions d’eu­ros.

Eri­cka Ba­reigts a, de son cô­té, fait état de 400 mil­lions d’eu­ros pour l’édu­ca­tion, qui en­re­gistre, se­lon elle, « un re­tard consi­dé­rable », dont 250 mil­lions al­loués sur cinq ans à la construc­tion de col­lèges. La mi­nistre des Outre­mer a éga­le­ment pré­ci­sé que 85 mil­lions d’eu­ros se­raient in­ves­tis dans le sys­tème de san­té guya­nais, dont 65 at­tri­bués à l’hô­pi­tal de Cayenne.

Alors que les terres en Guyane ap­par­tiennent à l’etat fran­çais, ce qui ali­mente un fort mé­con­ten­te­ment po­pu­laire, Mme Ba­reigts a an­non­cé la ces­sion par Pa­ris de 250.000 hec­tares pour y construire no­tam­ment des lo­ge­ments so­ciaux.

PHOTO AFP

CAYENNE. La mi­nistre Eri­cka Ba­reigts, hier, de­vant la dé­lé­ga­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.