Le Stade-asm a réus­si à te­nir

Vic­toire de­vant Marzy, hier soir (66­65)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports auvergne - Jean-phi­lippe Béal CLERMONT-FERRAND (Gym­nase de La Gau­thière).

Le Stade-asm s’est un peu com­pli­qué la vie tout seul, hier soir, de­vant Marzy. Mais a su conte­nir le re­tour ni­ver­nais pour ar­ra­cher un nou­veau suc­cès (66-65) es­sen­tiel en vue du main­tien.

Et de deux ! Après Vaulx­en­ve­lin, le Sta­deASM a réus­si à faire tom­ber son deuxième vi­si­teur consé­cu­tif à La Gau­thière, une équipe de Marzy très vite dis­tan­cée avant de lui don­ner beau­coup de fil à re­tordre.

Un peu par sa faute, ce que ne man­quait pas de no­ter le coach cler­mon­tois Amine Fa­tih, à l’is­sue de la ren­contre : « On réa­lise des su­per en­tames en ce mo­ment mais on n’ar­rive pas à conti­nuer sur la

LA FICHE

Stade-asm bat Marzy 66-65 (25-16, 17-17, 12-15, 12-17). Ar­bi­trage de M. Cons­tan­tin et Mme Guey­dan. Stade-asm. Bou­kef­fa (5), Sel­ma­ni (9), N’so­ki (5), Le­maire (17), Le­tort (10), Dia­ba­té (16), Kel­ler (4). Marzy. Gos­ta-yam­ti­ga (2), Be­gards (15), Ndoum­bé Ngol­lo (2), Ya­dane (9), Jal­lier (15), Dia (8), Bal­dé (11), Du­val (3). même voie plus de 20­25 mi­nutes, ce soir (hier), c’était même 14. Mais on a as­su­ré l’es­sen­tiel. »

Es­sen­tiel, en ef­fet, pour res­ter en N3, de mettre à la rai­son, la for­ma­tion ni­ver­naise. Et pour po­ser les fon­da­tions de son 7e suc­cès, L’IE s’est d’abord ap­puyée sur une ef­fi­cace zone 2­3 en dé­fense et une in­dé­niable ca­pa­ci­té à dé­ve­lop­per du jeu ra­pide. De quoi vite comp­ter 10 points d’avance (12­2, 5e).

Trop vite ? C’était avant que Bé­gards ne mette sa ma­chine à trois­points en marche. Et que la for­ma­tion puy­dô­moise gâche quelques lan­cers et pa­niers par pré­ci­pi­ta­tion. Marzy, où Bal­dé était dé­jà pé­na­li­sé de 3 fautes, en pro­fi­ta pour res­ter dans le coup (25­16, 10e).

Le dé­but de deuxième pé­riode vit L’IE ac­cé­lé­rer le rythme avec force d’en­trée. Marzy y aban­don­na presque son +19 (90­71) de l’al­ler. Pas­sant en in­di­vi­duelle pour li­mi­ter un nou­veau coup de chaud de Bé­gards, L’IE ne mit alors pas la ri­gueur né­ces­saire pour re­pous­ser la mon­tée en ré­gime ad­verse, de Jal­lier au pre­mier chef, tout en étant moins pré­cise en at­taque (42­33).

Un manque d’ap­pli­ca­tion of­fen­sive qui se pro­lon­gea au re­tour des ves­tiaires, avec un déchet en pa­niers fa­ciles d’au­tant plus dom­ma­geable que les ef­forts dé­fen­sifs se ré­vé­laient ef­fi­caces. Le sursaut de fin de pé­riode suf­fit ce­pen­dant à re­pous­ser Marzy qui ve­nait d’éga­li­ser une pre­mière fois par Jal­lier (54­48, 30e).

La der­nière pé­riode, ath­lé­ti­que­ment do­mi­née au re­bond par les Ni­ver­nais, re­pous­sa même les lo­caux à 56­58 (34e). Heu­reu­se­ment, ils sur­ent gar­der leurs nerfs, re­trou­ver la pa­tience as­so­ciée à une éner­gie sans faille pour s’en sor­tir (66­65).

VIC­TOIRE. Sel­ma­ni et les Cler­mon­tois se sont tout de même un peu fait peur. PHOTO RICHARD BRU­NEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.