Her­re­ra Za­va­le­ta, la vi­tesse au-des­sus

Vain­queur à 14,31 km/h sur le site de Côtes, hier après­mi­di

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports auvergne - Francis La­porte

Le Mexi­cain Ra­mos Her­re­ra Za­va­le­ta a ava­lé d’un trait les 20 km des Co­teaux de Cé­ba­zat, hier après-mi­di.

La mé­téo a sa­lué le pas­sage au sa­me­di des Co­teaux, hier. Et, dans la dou­ceur du temps et sur le gras des che­mins, Ra­mos Her­re­ra Za­va­le­ta, adres­sé des grands coups de som­bre­ro au 20 km.

Un scé­na­rio type Spee­dy (Gon­zales) sur le site des Côtes. Dé­mar­rage de vi­tesse, train d’en­fer. Et, à la fin, 4 mi­nutes et 51 se­condes d’avance sur le maître des lieux, Tel­mo Fer­nan­dez.

Même dans son jar­din, même sa­vant ges­tion­naire, le Cler­mon­tois, 9e au dé­part, 2e de re­tour au stade Bel­lime (1 h 28’41’’), ne put te­nir la ca­dence (1 h 23’50’’) du pe­tit Mexi­cain de Pe­rote. Vil­lage de l’état de Ve­ra­cruz, à 2.400 m d’al­ti­tude, que le duath­lète quitte chaque an­née pour les cou­leurs de Montluçon Tri­ath­lon en D2.

Pas un trai­leur le 3e du GP de Paillan­court, di­manche der­nier. « Je suis ve­nu pour pré­pa­rer le pro­chain Grand Prix à Par­the­nay », ra­con­ta le Mont­lu­çon­nais d’adop­tion avant un sou­rire de conni­ vence vers son en­tou­rage : « Heu­reu­se­ment, que je ne connais­sais pas le par­cours… C’était beau, très tech­nique, mais dur. J’ai for­cé, conti­nua­t­il avec coeur, car il faut tout don­ner dans une com­pé­ti­tion ».

Ce tout lais­sa Tel­mo Fer­nan­dez et Mi­ckaël De Al­lei­da en dé­battre der­rière. Une course de concert rom­pue avant la der­nière des­cente sur Cé­ba­zat, le pre­mier nom­mé, vé­té­ran, quit­tant là le Com­men­tryen de 27 ans, au­teur, un peu fa­ti­gué, de sa qua­trième 3e place d’af­fi­lée (1 h 29’01’’).

Dans son éga­le­ment pre­mière cé­ba­zaire, Em­ma­nuelle Bost, la lau­réate des filles, sut s’oc­troyer, elle, « quelques se­condes pour ad­mi­rer le pay­sage ». Pa­ren­thèse vite re­fer­mée pour re­prendre le cours de son épreuve, me­née d’em­blée et ré­con­for­tante au fi­nal (1 h 47’17’’). « Après les 10 km de Vichy, où j’étais ma­lade, c’était ma re­prise en jambes et en souffle ».

11,3 km : à Dé­pèche

Au­pa­ra­vant, le nou­veau et plus rou­lant 11,3 km d’es­pace et Course Cé­ba­zat (qui fê­tait ses 30 ans), avait mis un peu de pi­ment dans sa course au po­dium. À peu près sur le même rythme, le Puy­dô­mois Alexandre Dé­pèche et le Lo­zé­rien Sté­phane Du­mou­lin agirent cha­cun dans leur do­maine.

Le Mar­trois des Wed Run, coa­ché par Joël Ché­rion, tra­vailla la vi­tesse et pro­fi­ta des des­centes (42’44’’). L’ex­cos­nois, lui, re­prit du ter­rain dans les côtes mais pas as­sez (43’45’’). En tout cas suf­fi­sam­ment pour main­te­nir Jean­bap­tiste Lan­dry, le te­nant des ex­10 km, en 3e po­si­tion (45’33’’).

« Le nou­veau par­cours, c’est que du dé­rou­lé, ex­pli­qua le pa­ra­pen­tiste. Ils m’ont lâ­ché à No­hanent ». Six mi­nutes plus tard, pile, la pre­mière fé­mi­nine Mor­gane Soustre fai­sait son en­trée dans le top 25. Cha­peau, non ?

HER­RE­RA ZAVALETTA. Aé­rien dans les che­mins, le Mexi­cain de Montluçon a fait une forte im­pres­sion au ren­dez-vous cé­ba­zaire gros de 337 en­ga­ge­ments, hier. PHOTOS PIERRE COUBLE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.