L’OM rate le dé­part du sprint fi­nal

Mar­seille te­nu en échec par Di­jon (1­1)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports l'actu nationale -

« On com­mence bien mal le sprint » pour la 5e place, a râ­lé un Ru­di Gar­cia très éner­vé contre son Olympique de Mar­seille, au­teur d’un vi­lain faux dé­part contre un Di­jon ru­gueux (1-1), hier.

Si L’OM re­pro­duit ce genre de « très grosse contre­per­for­mance », après un dé­jà triste 0­0 à Lille, il « va re­gar­der l’eu­ro­pa League à la té­lé­vi­sion », a en­fon­cé l’en­traî­neur olym­pien.

Mal­gré le re­tour de Ba­fé­tim­bi Go­mis et un mer­veilleux coup franc di­rect de Di­mi­tri Payet (48e), L’OM a gas­pillé de pré­cieux points contre une équipe qui lutte pour le main­tien, et qui avait ou­vert le score juste avant la pause sur un but contre son camp de Gré­go­ry Ser­tic (45e+1). Les Mar­seillais ne comptent qu’un point d’avance sur Bor­deaux, qui joue ce soir à Nice, et trois sur Saint­étienne, dont le match à Mo­na­co a été re­por­té en rai­son de la fi­nale de Coupe de la Ligue jouée hier par L’ASM.

« Match ré­fé­rence » pour Di­jon

Di­jon (17 e), di­mi­nué par les ab­sences de deux cadres, Florent Bal­mont, bles­sé, et Loïs Dio­ny, sus­pen­du, n’a pas vo­lé son point, qui doit beau­coup à son gar­dien, Bap­tiste Rey­net, brillant dans l’as­saut des olym­piens des dix der­nières mi­nutes.

« Ça fait du bien d’avoir un match ré­fé­rence à Mar­seille, qui était as­sez in­trai­table jus­qu’à pré­sent ici avec les “pe­tites équipes”, entre guille­mets », s’est fé­li­ci­té le coach di­jon­nais, Oli­vier Dall’oglio, pour qui « ce nul fait presque of­fice de vic­toire ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.