1965 La té­lé­vi­sion fait son ap­pa­ri­tion dans la cam­pagne

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Grand angle grand angle -

1965 est la pre­mière élec­tion au suf­frage uni­ver­sel direct. Autre nou­veau­té, les can­di­dats doivent se prê­ter à l’exer­cice du pe­tit écran.

Plus de la moi­tié des Fran­çais pos­sèdent un poste de té­lé­vi­sion. Chaque soir, à l’heure du dî­ner, ils dé­couvrent le vi­sage de ceux qui as­pirent à les gou­ver­ner.

C’est l’époque de L’ORTF où les grandes lignes du jour­nal du soir sont trans­mises tous les jours par le se­cré­ta­riat d’état à l’in­for­ma­tion.

Les règles sont claires. Chaque can­di­dat a droit à deux heures de ra­dio et deux heures de té­lé­vi­sion pour cha­cun. Le gé­né­ral De Gaulle re­chigne et dé­clare qu’il n’uti­li­se­ra pas l’in­té­gra­li­té de son temps de pa­role. Il fau­dra un se­cond tour pour qu’il soit élu pré­sident.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.