Éric De­nis fait ap­pel de sa condam­na­tion

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Région faits divers - Ann-ca­the­rine Mo­do­lo

Au terme d’un pro­cès qui avait com­men­cé lun­di, la cour d’assises du Cantal a condam­né, jeu­di après mi­di, Éric De­nis à vingt ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle pour le meurtre de Sé­bas­tien Mont­cou­quiol (voir notre édi­tion de ven­dre­di).

« J’ai bien évi­dem­ment fait ap­pel de ce ver­dict éton­nant », a fait sa­voir, ven­dre­di soir, l’avo­cat de la dé­fense, Me Ca­nis, agis­sant au nom de son client.

L’affaire re­monte au 3 mai 2015 : for­te­ment al­coo­li­sé, Éric De­nis avait frap­pé de onze coups de cou­teau son voi­sin, Sé­bas­tien Mont­cou­quiol, au cour d’une rixe. La vic­ti­ me, un Cor­ré­zien de 27 ans, avait suc­com­bé à ses bles­sures dans son ap­par­te­ment, si­tué rue Com­man­dant­mon­raisse, à Au­rillac.

À l’is­sue du pro­cès, la fa­mille se di­sait « sou­la­gée » que jus­tice soit faite, puisque c’est la peine maxi­male qui a été re­te­nue. De trente ans elle est di­mi­nuée d’un tiers, soit de dix ans, compte te­nu de l’al­té­ra­tion du dis­cer­ne­ment de l’ac­cu­sé. « Nous al­lons main­te­nant pou­voir nous re­cons­truire », avait no­tam­ment confié Mi­ckaël Mont­cou­quiol, frère de la vic­time. ■

DÉ­FENSE. Au nom de son client, Me Ca­nis a fait ap­pel du ver­dict qui a condam­né Éric De­nis à vingt ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.