De toutes les ré­vo­lu­tions

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

ral afin d’évi­ter que les hom­mages à son es­piègle grand­père ne soient pas de plomb, voire cou­lés dans un bronze pom­peux et mal­adroit.

En 2016, elle a pi­qué une grosse co­lère contre le maire d’omon­ville­la­pe­tite, qui a fait réa­li­ser une sculp­ture mo­nu­men­tale re­pré­sen­tant Jacques Pré­vert et son ami le dé­co­ra­teur Alexandre Trau­ner (qui lui avait fait adop­ter la pointe de La Hague).

La pe­tite­fille juge l’oeuvre d’au­tant moins avan­ta­geuse qu’elle est cou­plée à un amé­na­ge­ment d’une aire de pi­que­nique à proxi­mi­té de la tombe de ses grands­pa­rents. La co­lère d’eu­gé­nie a ri­co­ché sur le Con­seil dé­par­te­men­tal de la Manche, à qui elle avait cé­dé la mai­son d’omon­ville­laPe­tite. En no­vembre, elle a fait dé­mé­na­ger le mo­bi­lier et les ob­jets per­son­nels de Jacques Pré­vert de cette

L’an­ni­ver­saire de la dis­pa­ri­tion de Jacques Pré­vert est aus­si l’oc­ca­sion de cé­lé­brer un homme qui fut de tous les mou­ve­ments qui ont ré­vo­lu­tion­né l’art du ving­tième siècle : des sur­réa­listes au groupe Oc­tobre, de sa « bande du ci­né­ma » à celle de Saint­paul­de­vence. Il était l’ami de nombre de grands peintres du temps, dont Pi­cas­so.

Sa pe­tite­fille fait preuve d’ata­visme : « Dès les Beaux­arts, nous réa­li­sions des des­sins par­ta­gés avec des amis, qui sont un peu des ca­davres ex­quis gra­phiques », évoque celle qui a fon­dé en­suite le groupe frap­pa­dingue des Ma­nia­co­es­thé­tiques.

L’hé­ri­tière a réus­si à exis­ter, à as­su­mer, à dé­fi­nir ses propres cri­tères de réus­site. Ain­si, lors­qu’elle froisse le goût bour­geois, elle se dit que ça au­rait pu faire rire son grand­père.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.