LE MATCH EN QUES­TIONS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby - Jean-fran­çois Nu­nez

1 En l’ab­sence de Par­ra et Ger­main, les deux bu­teurs at­ti­trés de Cler­mont et Brive, com­ment leurs sup­pléants d’un jour ont-ils as­su­mé ? Fer­nan­dez et La­ran­jei­ra n’ont pas en­core la même maî­trise face aux perches que Par­ra et Ger­main, res­pec­ti­ve­ment cré­di­tés de 85 et 89 % de réus­site dans leurs ten­ta­tives cette sai­son. Si Fer­nan­dez a « seule­ment » bu­té à 40 % (huit points lais­sés en route) cé­dant même à Ra­do­savl­je­vic, avant l’en­trée en jeu de Par­ra, la charge de ta­per en se­conde pé­riode, La­ran­jei­ra a ren­du une co­pie en­core plus moyenne avec 25 % de réus­site. On ne suc­cède pas fa­ci­le­ment à deux mé­tro­nomes de ce ca­libre. 2 Com­ment se sont com­por­tés Je­dra­siak et La­pan­dry, les prin­ci­paux ab­sents du quart de fi­nale de Coupe d’eu­rope ? Spec­ta­teurs le week­end der­nier, ils étaient cette fois dans l’ac­tion. Dans la ré­ac­tion plu­tôt, à l’image d’un col­lec­tif cler­mon­tois qui au­ra me­né moins de dix mi­nutes (8­5 de la 15e à la 17e, puis 14­12 de la 38e à la 43e). Ca­pi­taine, La­pan­dry a été rem­pla­cé à la pause sur bles­sure après un pre­mier acte mi­figue, mi­rai­sin. A son dé­bit, un en­avant sur un ren­voi. À son cré­dit, une ac­ti­vi­té ha­bi­tuelle à l’image de ce bal­lon rou­lant au sol et sur le­quel il est le plus prompt à se je­ter. En deuxième ligne, Je­dra­siak a dis­po­sé d’un temps de jeu su­pé­rieur, mais ce­la n’a pas suf­fi pour lui per­mettre de prendre beau­coup de lu­mière. 3 Com­ment se si­tue L’ASM dans la course à la qua­li­fi­ca­tion di­recte pour les de­mi-fi­nales ? Il fal­lait prendre au mi­ni­mum 13 points lors des quatre der­nières jour­nées de la sai­son ré­gu­lière pour es­pé­rer main­te­nir Mont­pel­lier à dis­tance. Le seul bo­nus dé­fen­sif face aux Bri­vistes et sur­tout le suc­cès à cinq points de Mont­pel­lier contre Gre­noble ne font pas les af­faires de Cler­mont qui au­ra énor­mé­ment de mal à conser­ver son fau­teuil de dau­phin. Le ca­len­drier des Hé­raul­tais est en ef­fet net­te­ment plus fa­vo­rable que ce­lui des Cler­mon­tois, sans même évo­quer les points en sus­pens du match contre le Ra­cing. Tout ce­la fleure bon le bar­rage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.