Cler­mont a ra­té son re­tour des ves­tiaires

Les tops et les flops cler­mon­tois de ce 97e der­by face aux Cor­ré­ziens

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby - Jean-fran­çois Nu­nez TOP 14

Cler­mont a concé­dé sa se­conde dé­faite à do­mi­cile de la sai­son et il n’y a rien à re­dire. Mal com­men­cé et mal re­pris, ce match lui a lo­gi­que­ment échap­pé.

Le grand coup n’est pas ve­nu du cô­té qu’on pen­sait. Face à une équipe de Brive qui n’avait plus ga­gné à l’ex­té­rieur en Top 14 de­puis son suc­cès à Tou­lon, Cler­mont a connu son se­cond re­vers de la sai­son à do­mi­cile, ra­tant no­tam­ment son dé­but de se­conde mi­temps.

L’am­biance du der­by. Un choc eu­ro­péen face à Tou­lon et un der­by contre Brive en moins d’une se­maine : on en re­de­mande. Le Mi­che­lin avait éta­bli un re­cord d’af­fluence, di­manche der­nier, avec 18.873 spec­ta­teurs et s’ils étaient un peu moins nom­breux, hier, l’am­biance n’avait pas grand­chose à en­vier.

Si le der­by n’a plus la même sa­veur qu’il y a vingt ans, no­tam­ment du cô­té des joueurs qui passent plus qu’ils ne res­tent, ce n’est pas le cas dans les tri­bunes. Et quand le sus­ pense, grâce à l’en­tame d’une équipe de Brive et au finish de Cler­mont, le spec­tacle avec du jeu dé­bri­dé et le rythme s’in­vitent ain­si à la fête, dif­fi­cile de bou­der son plai­sir.

Le re­tour de Fer­nan­dez. L’ar­gen­tin avait illu­mi­né le match al­ler de toute sa classe en ins­cri­vant trente points. On n’at­ten­dait pas pa­reille dé­mons­tra­tion pour son re­tour à la com­pé­ti­tion après une bles­sure aux is­chio­jam­biers. Si l’ou­vreur s’est re­trou­vé dans le jeu, il a da­van­tage souf­fert dans son rôle de bu­teur avec huit points lais­sés en route (lire le match en ques­tions).

Bal­lon en main, en re­vanche, il a mon­tré qu’il n’avait rien per­du de son tran­chant et de son pou­voir d’ac­cé­lé­ra­tion. Sur le pre­mier bon bal­lon à né­go­cier, il a dé­chi­ré le pre­mier pla­quage et mis L’ASM dans l’avan­cée (13e) sur une ac­tion conclue par l’es­sai de Sped­ding. À l’image du col­lec­tif, il s’est net­te­ment moins mon­tré en se­conde mi­temps. La sor­tie pré­ma­tu­rée de Toe­va. On au­rait tel­le­ment ai­mé voir le « cou­teau suisse » de la ligne ar­rière à l’oeuvre. Opé­ré du tri­ceps le 15 jan­vier, Isaia Toea­va ne se­ra res­té que onze pe­tites mi­nutes sur la pe­louse du Mi­che­lin. Ser­vi en bout d’aile, l’an­cien All Black s’est tar­di­ve­ment re­le­vé d’un choc où son bras n’est pas sor­ti in­demne.

Il a été trop pré­ma­tu­ré­ment rem­pla­cé par Sped­ding, au­teur du pre­mier es­sai cler­mon­tois. Une sor­tie dom­ma­geable à tous les points de vue pour le joueur qui n’est pas vrai­ment gâ­té cette sai­son, mais aus­si pour Cler­mont.

Deux es­sais très vite concé­dés

Le dé­but de se­conde mi­temps de Cler­mont. Deux es­sais concé­dés en su­pé­rio­ri­té nu­mé­rique en cinq grosses mi­nutes : L’ASM Cler­mont s’est ti­rée une balle dans le pied en ra­tant dans les grandes lar­geurs sa re­prise de match. Ren­trés aux ves­tiaires avec deux points d’avance (1412), les Au­ver­gnats en comp­taient douze de re­tard à la 46e mi­nute (1426). Dif­fi­cile de s’en re­mettre. Et Cler­mont ne s’en est pas re­mis.

RÉ­SUL­TATS & CLASSEMENTS

TAR­DIF. Les Cler­mon­tois ont cou­ru après le score du­rant un se­cond acte où ils ont sco­ré à trois mi­nutes de la fin. PHO­TOS R. BRUNEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.