LA SE­MAINE DE JACQUES MAIL­HOT

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Septième jour -

Les Fran­çais ne connaissent pas leur bon­heur et les can­di­dats à la pré­si­dence en­core moins. De­puis quelques mois, les Ja­po­nais doivent faire face à un pro­blème éco­no­mique ma­jeur : le manque… de chô­meurs !

Cette pé­nu­rie a ain­si

obli­gé les res­tau­rants de To­kyo, qui étaient ou­verts 24 heures sur 24, à fer­mer de mi­nuit à 7 heures du ma­tin. Preuve que Mar­tine Au­bry n’a rien in­ven­té. Autre sou­ci – et non des moindres – pour le Medef lo­cal, la main­d’oeuvre étant rare, le coût des sa­laires s’en­vole…

En cause, le vieillis­se­ment de la po­pu­la­tion nip­ponne qui ne se re­pro­duit plus suf­fi­sam­ment. C’est bien d’avoir pi­qué le Ka­ma­su­tra aux In­diens, en­core faut­il pou­voir l’ap­pli­quer.

Exac­te­ment le contraire

de notre beau pays où la fé­con­da­tion est en pleine forme. On pour­rait donc exporter quelques­uns de nos meilleurs éta­lons pour ai­der l’em­pire du So­leil Le­vant à sor­tir de la crise.

Quant à nos pré­ten­dants

à l’ély­sée, ils de­vraient com­prendre que, par­mi les sub­ti­li­tés éco­no­miques, l’éra­di­ca­tion du chô­mage peut avoir quelques in­con­vé­nients et, qu’en re­vanche, les al­lo­ca­tions fa­mi­liales et une na­ta­li­té « dé­bri­dée » nous mettent à l’abri du ren­ché­ris­se­ment sa­la­rial.

Ce­la per­met­tra sur­tout à

Jean-luc Mé­len­chon de dire que le li­bé­ra­lisme éco­no­mique ja­po­nais, c’est une po­li­tique « ka­ra­té» (en deux mots, NDLR).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.