Pâques en toute li­ber­té

Vingt-deux, voi­là les al­li­ga­tors ! Ces re­dou­tables pen­sion­naires in­té­grés dans un dé­cor de bayou amé­ri­cain consti­tuent la prin­ci­pale nou­veau­té du PAL (Al­lier). La sai­son 2017 du parc ani­ma­lier et d’at­trac­tions a dé­mar­ré hier pour six mois.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - La une - An­toine De­la­cou Pra­tique. www.le­pal.com Ren­sei­gne­ments sur :

■ VA­CANCES. C’est le week­end de Pâques et c’est aus­si le dé­but des va­cances de prin­temps en Au­vergne. Pas la peine de par­tir loin, les idées de sor­ties dans la ré­gion ne manquent pas.

■ MÉ­TÉO. Vous pou­vez pro­fi­ter du Pal et de son Al­li­ga­tor Park, fê­ter les 15 ans de Vul­ca­nia pour tout sa­voir sur les vol­cans, plon­ger dans les eaux ther­males, vi­si­ter des ex­pos…

At­ten­tion, fris­sons… À quelques mètres de vous, vingt­deux al­li­ga­tors évo­luent à ciel ou­vert dans des eaux ma­ré­ca­geuses. Non, vous n’êtes pas en Flo­ride. Mais au beau mi­lieu de l’al­lier, au PAL.

Le parc ani­ma­lier et d’at­trac­tions cam­pé à SaintPour­çain­sur­besbre a in­ves­ti deux mil­lions d’eu­ros pour re­cons­ti­tuer ce pe­tit coin de bayou amé­ri­cain plus vrai que na­ture. Spec­ ta­cu­laire.

À l’image de ces al­li­ga­tors du Mis­sis­sip­pi, de re­dou­tables rep­tiles qui consti­tuent sa prin­ci­pale nou­veau­té cette an­née, le PAL a les dents longues. Grâce à son Al­li­ga­tor Park, un es­pace de 4.000 m² re­cons­ti­tuant le bio­tope na­tu­rel de ces cro­co­di­liens, le parc bour­bon­nais es­père cro­quer au moins 600.000 en­trées payantes cette an­née.

« Se ré­in­ven­ter sans cesse ! »

Mis­sion pas im­pos­sible du tout. Ce cap avait presque été at­teint en 2016, avec un af­flux de 592.000 vi­si­teurs, soit un re­cord his­to­rique d’af­fluence de­puis la créa­tion du site en 1973.

Ar­naud Ben­net, son PDG, ne fait pas la fine bouche : « En termes de fré­quen­ta­tion, nous sommes au­jourd’hui le pre­mier site de loisirs de la grande ré­gion Rhône­alpes Au­vergne. C’est une très belle sa­tis­fac­tion que je par­tage avec l’en­semble de mes équipes ! ».

Si ce fleu­ron de l’in­dus­trie tou­ris­tique au­ver­gnate se taille la part du lion, c’est avant tout grâce à une po­li­tique of­fen­sive. À force d’in­ves­tir chaque an­née de 25 à 30 % de son chiffre d’af­faires dans le dé­ve­lop­pe­ment de son offre, Ar­naud Ben­net ex­plique que le PAL a re­le­vé le dé­fi de ne ja­mais las­ser le pu­blic.

La phi­lo­so­phie de l’en­tre­prise ? : « Se ré­in­ven­ter sans cesse ! En in­no­vant chaque an­née, on fi­dé­lise le pu­blic. Les gens viennent, re­viennent, parce qu’ils savent qu’il y a tou­jours de la nou­veau­té et qu’ils vont vivre une belle ex­pé­rience ».

Au to­tal, cinq mil­lions d’eu­ros ont été in­jec­tés pour le lan­ce­ment de la nou­velle sai­son qui a dé­mar­ré hier pour une du­rée de six mois.

Les ama­teurs de sen­sa­tions fortes se­ront ser­vis avec vingt­sept ma­nèges et at­trac­tions, dont le Twist, un ver­ti­gi­neux spin­ning coas­ter avec des voi­tures tour­nant sur el­les­mêmes, le Disque du So­leil ou, entre autres, la Des­cente du Co­lo­ra­do.

Le PAL, c’est aus­si un parc ani­ma­lier qui abrite sur 50 hec­tares plus de sept cents ani­maux de tous les conti­nents.

Les vi­si­teurs les moins ré­cep­tifs au charme si par­ti­cu­lier des al­li­ga­tors pour­ront tou­jours se tour­ ner vers les autres nou­veau­tés ani­ma­lières de cette an­née, deux pan­thères des neiges nom­mées As­ka­ri et Ma­leo. Deux frères ve­nus du zoo de Mag­de­bourg, en Al­le­magne, qui fê­te­ront leurs deux ans au mois de juin.

Pan­thères des neiges

Les pan­thères des neiges, dont moins de 7.000 in­di­vi­dus vivent en li­ber­té dans la na­ture, font par­tie d’un pro­gramme d’éle­vage co­or­don­né à l’échelle eu­ro­péenne, au­quel par­ti­cipe le PAL. De­puis 2010, le parc bé­né­fi­cie du Green Globe, une cer­ti­fi­ca­tion in­ter­na­tio­nale at­tri­buée aux ac­teurs du monde du tou­risme im­pli­qués dans l’amé­lio­ra­tion de la ges­tion en­vi­ron­ne­men­tale.

Si le PAL vit en par­tie grâce aux ani­maux, il contri­bue, en échange, à la sur­vie d’es­pèces me­na­cées.

50 hec­tares, plus de 700 ani­maux et 27 ma­nèges

PHO­TO R. BRUNEL

OU­VERT DE­PUIS HIER. Les pre­miers vi­si­teurs de la sai­son ont in­ves­ti, hier, les al­lées du PAL, parc d’at­trac­tions et parc ani­ma­lier, à Saint-pour­çain-sur-besbre, près de Mou­lins (Al­lier). PHO­TOS SÉ­VE­RINE TRÉMODEUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.