Jean Las­salle… suc­ces­seur d’oba­ma !

Le dé­pu­té Béar­nais a fait sen­sa­tion hier à Riom et Pont­du­châ­teau

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy-de-dôme actualité - Ar­naud Ver­net ar­naud.ver­net@cen­tre­france.com

Près de 200 per­sonnes ont ren­con­tré Jean Las­salle, hier, à Riom et Pont-du-châ­teau où il était ve­nu pour­suivre une cam­pagne qui - il n’en doute pas - s’achè­ve­ra triom­pha­le­ment !

Ma­ra­thon au­ver­gnat, hier, pour Jean Las­salle, de Riom à Pont­du­châ­teau, en pas­sant par la Seita et la li­brai­rie Le Ca­dran So­laire .

Un ma­ra­thon qui semble pour­tant en­chan­ter le can­di­dat, tou­jours prêt à dé­gai­ner son arme fa­tale : le contact hu­main !

Ici, il em­brasse Ju­liette, là il serre Gé­rard dans ses bras avant de tra­ver­ser la rue pour al­ler ser­rer la main de pas­sants sur le trot­toir d’en face et de sou­te­nir une vieille dame émerveillée d’être abor­dée par ce grand homme po­li­tique vu à la télé.

Sa sta­ture et son ac­cent ro­cailleux du sud­ouest font le reste. « Ce n’est pas un can­di­dat comme les autres », com­mente cette jeune femme vi­si­ble­ment sé­duite.

Et à qui le lui de­mande, il donne son nu­mé­ro de té­lé­phone, « parce que je suis comme ça, et que je ne sais pas me ser­vir des ré­seaux so­ciaux ».

Évi­dem­ment, tout ce­la prend du temps, et le temps, Jean Las­salle ne le compte pas. « Il est dif­fi­ci­le­ment gé­rable », té­moignent un peu las, ses ac­com­pa­gnants qui voient les ren­dez­vous se dé­ca­ler les uns après les autres. En re­vanche, leur pou­lain a une foi qui dé­place les mon­tagnes. Il n’es­père pas être pré­sident ; il le se­ra !

Les son­dages qui lui donnent 1 % des voix ? Jean Las­salle les ba­laye du re­vers de la main : « Nous vi­vons les élec­tions les plus ca­viar­dées, les plus ma­ni­pu­lées de l’histoire. Mon élec­tion va avoir le même re­ten­tis­se­ment que celle d’oba­ma il y a huit ans ! »

Et d’en faire la dé­mons­tra­tion : « Fillon ? Il ne tien­dra pas trois mois avec des cen­taines de mil­liers de per­sonnes dans les rues. Ma­cron ? Mais avec quelle ma­jo­ri­té va­t­il bien pou­voir gou­ver­ner ? Mé­len­chon, c’est mieux, mais il a eu sa mon­tée de sève un peu trop tôt. Ca va re­des­cendre ! Ma­rine Le Pen ? Elle, la France n’en veut pas ! »

« Vous ima­gi­nez... » ?

C’est d’ailleurs peut­être ça son meilleur atout : une élec­tion dé­so­lante : « Vous ima­gi­nez les gens qui se sont pré­sen­tés au­tre­fois à cette élec­tion, et ceux qui pré­sentent au­jourd’hui ! Cle­men­ceau, De Gaulle, au se­cours ! »

Mais ouf, il nous reste Jean Las­salle, à vrai dire pas tou­jours convain­cant dans ses dé­mons­tra­tions, mais in­con­tes­ta­ble­ment ha­bi­té par sa foi. Ce­la suf­fi­ra­t­il ?

Re­trou­vez notre vi­déo sur la­mon­tagne.fr

LE CA­DRAN SO­LAIRE. Une qua­ran­taine de fans at­ten­dait le can­di­dat ve­nu dé­di­ca­cer son der­nier ou­vrage « Ré­sis­tons ! ». J.L. GORCE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.