Mi­reille Ger­va­so­ni-cé­beillac

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy-de-dôme actualité -

Mi­reille Ger­va­so­niCé­beillac est née en 1942, à Cler­montFer­rand. Là, elle ef­fec­tua toute sa sco­la­ri­té et ses études uni­ver­si­taires. Agré­gée d’histoire (1965), as­sis­tante à l’uni­ver­si­té de Cler­mont­fer­rand (19671969), puis membre de l’école fran­çaise de Rome (1969­1972), elle fut la di­rec­trice du Centre JeanBé­rard de Naples (19721985). Grâce à son es­prit d’ou­ver­ture, le Centre Jean­bé­rard a joué le rôle de pôle cultu­rel.

À son re­tour en France, elle a re­joint le CNRS, de­ve­nant à terme di­rec­trice de re­cherche au sein du Centre Gus­tave­glotz puis de L’UMR 8210­ANHIMA. Mi­reille Cé­beillac­ger­va­so­ni a éga­le­ment col­la­bo­ré ac­ti­ve­ment avec les uni­ver­si­tés cler­mon­toises.

« C’est une grande dame de la science qui s’en va ». Tels sont les mots de JeanMi­chel Da­vid, émé­rite de la Sor­bonne, par­mi les di­zaines de lettres et mes­sages qui sont ar­ri­vés de la part des sa­vants les plus émi­nents, his­to­riens de l’an­ti­qui­té, ar­chéo­logues, épi­gra­phistes, fran­çais, ita­liens, grecs.

An­cien membre de l’école fran­çaise de Rome, di­rec­trice de re­cherche au CNRS et di­rec­trice du Centre Jean­bé­rard de Naples, Mi­reille Cé­beillacGer­va­so­ni laisse une oeuvre scien­ti­fique im­mense, mar­quée par des mo­no­gra­phies, par des ou­vrages col­lec­tifs sur les élites mu­ni­ci­pales ita­liennes, par des re­cherches d’histoire et d’épi­gra­phie sur l’ita­lie ro­maine et en­core ré­cem­ment par l’or­ga­ni­sa­tion de la sé­rie des Se­mi­na­ri Os­tien­si.

SOU­VE­NIR. Mi­reille Ger­va­so­ni-cé­beillac, « une grande dame de la science ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.