RE­PÈRES

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

À l’ori­gine. Hen­ri-louis de La Tour d’au­vergne, comte d’evreux, achète en 1718 un vaste ter­rain ma­raî­cher pour y faire construire, par l’ar­chi­tecte Ar­mand-claude Mol­let, son nou­vel hô­tel par­ti­cu­lier. L’hô­tel d’evreux pas­se­ra par de nom­breuses mains, tou­jours ou presque liées au pou­voir, jus­qu’à la nais­sance de la IIE Ré­pu­blique (1848) qui y ins­talle son pré­sident élu, Louis Na­po­léon Bo­na­parte, qui y fe­ra réa­li­ser d’im­por­tants tra­vaux. Presse ré­gio­nale et pré­si­dents. « De­puis Vincent Au­riol en 1947, les pré­si­dents conti­nuent de lire ré­gu­liè­re­ment, si ce n’est quo­ti­dien­ne­ment, la presse ré­gio­nale. Celle qui concerne leur fief, s’en­tend. Parce que sa zone de dif­fu­sion couvre le plus grand nombre de fiefs pré­si­den­tiels, La Mon­tagne, à tra­vers ses dif­fé­rents titres ou édi­tions, dé­tient sans doute le re­cord du jour­nal le plus lu à l’ély­sée par les pré­si­dents Pompidou, Gis­card, Mit­ter­rand, Chi­rac et Hol­lande. » (Pa­trice Du­ha­mel et Jacques San­ta­ma­ria). À lire. L’ély­sée, histoire, se­crets, mys­tères, Pa­trice Du­ha­mel et Jacques San­ta­ma­ria, Plon, 576 p., 22,50€.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.