Les cen­su­rées de la Grande Guerre

L’ex­po­si­tion Images in­ter­dites de la Grande Guerre au Châ­teau de Vin­cennes ra­conte, à tra­vers 40 cli­chés, la cen­sure im­po­sée aux pho­to­graphes de guerre entre 1914 et 1918.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

La Grande Guerre fut le pre­mier conflit à faire de la pho­to­gra­phie une arme de pro­pa­gande mas­sive ra­conte l’ex­po­si­tion pré­sen­tée au Châ­teau de Vin­cennes, près de Pa­ris, jus­qu’au 30 juin.

Les au­to­ri­tés fran­çaises créent dès 1915 la Sec­tion pho­to­gra­phique de l’ar­mée (SPA), pre­mier or­gane de pro­duc­tion d’images of­fi­cielles au monde. L’AN­gle­terre suivra en 1916 et l’al­le­magne en 1917.

« Le pou­voir de l’image ex­plose. C’est une arme et il faut la contrô­ler, avec une ob­ses­sion, pré­ser­ver la co­hé­sion na­tio­nale au­tour de l’ef­fort de guerre », ex­plique la com­mis­saire de l’ex­po­si­tion, Hé­lène Guillot.

Sur les 100.000 cli­chés réa­li­sés par les pho­to­graphes in­cor­po­rés à l’ar­mée, 8 % se­ront cen­su­rés au nom de l’in­té­rêt na­tio­nal.

Char­gée d’in­for­ma­tions sup­po­sées réelles, l’image ana­lo­gique se ré­vèle dan­ge­reuse, ca­pable de mettre en pé­ril une na­tion en guerre. Si la SPA dif­fuse par mil­lions ses pho­to­gra­phies de guerre dans le monde, quelques mil­liers

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.