Trouble

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - 7 Jours en politique - Claude Lesme

Théo­ri­cien du « dé­ga­gisme » qui a dé­jà éli­mi­né Du­flot, Sar­ko­zy, Jup­pé, Hol­lande et Valls, Jean­luc Mé­len­chon, qui monte dans les son­dages, concentre main­te­nant le feu de tous ses ad­ver­saires à une se­maine du pre­mier tour. Un re­tour à la norme, fi­na­le­ment, puisque le lea­der de la France In­sou­mise était bi­zar­re­ment pas­sé à tra­vers toutes les gouttes jus­qu’à pré­sent.

Meilleur tribun de la cam­pagne, culti­vé, ca­pable de cap­ti­ver son au­di­toire, à l’aise dans les dé­bats, moins gro­gnon qu’en 2012, Jean­luc Mé­len­chon, par­ti très tôt en cam­pagne, ré­tif aux pri­maires, a bé­né­fi­cié au fil des se­maines d’une dy­na­mique ful­gu­rante en vam­pi­ri­sant l’élec­to­rat de Be­noît Ha­mon, dé­jà KO dans le com­bat de la gauche.

En in­car­nant les in­éga­li­tés de la so­cié­té et en prô­nant l’iden­ti­té ré­pu­bli­caine – le bleu­blanc­rouge et la Mar­seillaise sont om­ni­pré­sents dans ses mee­tings –, Jean­luc Mé­len­chon a sé­duit au­de­là de ses élec­teurs ha­bi­tuels. Mais sa pos­sible pré­sence au se­cond tour a main­te­nant fo­ca­li­sé l’at­ten­tion sur son pro­gramme qui in­quiète.

Une fi­nale Mé­len­chon­le Pen crée le trouble et pas que dans la fi­nance. Les vannes de la dé­pense pu­blique grandes ou­vertes, le re­cours mas­sif à l’im­pôt, le po­pu­lisme an­ti­mon­dia­liste, an­ti­eu­ro­péen, an­ti­euro, an­ti­sys­tème et le pen­chant pour Pou­tine passent mal dans une bonne part de l’opi­nion. Et si l’ul­time sur­prise consis­tait en un ré­veil des « élec­teurs rai­son­nables » vers un vote utile qui amè­ne­rait une confron­ta­tion Ma­cron­fillon au se­cond tour ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.