Les Bri­vistes n’ont pas su te­nir leurs pro­messes

Le CABCL a com­plè­te­ment man­qué sa pre­mière pé­riode

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby - BRIVE (Sta­dium mu­ni­ci­pal). Ben­ja­min Pom­mier TOP 14

Alors qu’il avait l’oc­ca­sion de se rap­pro­cher en­core un peu plus du Top 6 au vu des ré­sul­tats de la jour­née, Brive a man­qué son ren­dez­vous sans pour au­tant se condam­ner.

Can­di­dat of­fi­ciel­le­ment dé­cla­ré dans la quête du pou­voir des phases fi­nales cette se­maine, le CABCL n’a fi­na­le­ment pas te­nu ses pro­messes de cam­pagne.

Après avoir brillé lors de son pre­mier mee­ting en fai­sant le­ver les foules à Cler­mont, le can­di­dat CA Brive a failli hier soir. Il avait pro­mis de ne pas se re­lâ­cher, de ne pas s’en­flam­mer et de ré­pondre pré­sent dans l’en­ga­ge­ment et il n’en fut rien.

Brive n’ar­rive pas à sai­sir son op­por­tu­ni­té

Té­ta­ni­sés par la pres­sion po­pu­laire et l’en­jeu de la ren­contre, les Bri­vistes ne sont fi­na­le­ment même pas ren­trés sur la scène, pré­fé­rant res­ter ca­chés der­rière le ri­deau en pre­mière pé­riode. « On n’est tout sim­ple­ment pas sor­ti du ves­tiaire », ex­pli­quait le di­rec­teur de cam­pagne, Ni­co­las Go­di­gnon, dans les cou­loirs du Sta­dium après la ren­contre.

En face, Bor­deaux abat­tait, lui, sa der­nière carte et fai­sait mentir tous les son­dages. Joueurs, réa­listes et tru­queurs juste ce qu’il fal­lait, les Bor­de­lais ont don­né la le­çon à Brive en me­nant 17­3 juste avant la de­mi­heure de jeu. C’était trop, beau­coup trop pour des Cor­ré­ziens étouf­fés en conquête et no­tam­ment en mê­lée fer­mée.

Ben­ja­min La­peyre avait beau es­sayer de re­mettre les siens dans l’avan­cée, Brive lais­sait alors place à la fé­bri­li­té près des lignes. Des en­avant ou des passes mal ajus­tées contre­car­raient la moindre pe­tite vel­léi­té. Il y avait bien cette ré­ac­tion d’or­gueil de la fin de pre­mière pé­riode avec trois mi­nutes de pi­lon­nage in­ten­sif et une su­pé­rio­ri­té nu­mé­rique, mais le CAB pré­fé­rait fi­na­le­ment prendre la pé­na­li­té au lieu de conti­nuer à in­sis­ter (voir ci­contre).

Le CABCL avait beau re­trou­ver un vi­sage conqué­rant au re­tour des ves­tiaires et ins­crire un es­sai grâce à Guillaume Ribes, le mal était dé­jà fait. Il au­rait pour­tant pu ar­ra­cher la vic­toire ou le match nul trois mi­nutes après la si­rène.

Mais, plus que cette dé­faite – qui ne condamne tou­te­fois pas en­core les Bri­vistes à s’abs­te­nir de phases fi­nales –, force est de consta­ter qu’ils ont du mal à bas­cu­ler du bon cô­té lorsque l’oc­ca­sion se pré­sente. Comme ce­la avait dé­jà été le cas la sai­son der­nière face au der­nier Agen ou cette sai­son, fin jan­vier, à Bayonne alors que Brive avait, dé­jà, l’op­por­tu­ni­té de re­gar­der vers le haut.

Hier, à quelques se­maines du vote fi­nal, le CABCL a donc été rat­tra­pé par

BRIVE 19 - BOR­DEAUX BÈGLES 22

Mi-temps : 17-6 pour Bor­deaux. Temps frais. 11.579 spec­ta­teurs. Pe­louse en bon état. Ar­bitre : M. Car­do­na. Les points. Brive : 1 es­sai de Ribes (49e) ; 4 pé­na­li­tés (9e, 40e, 55e, 63e) et 1 trans­for­ma­tion de Ger­main (49e). Bor­deaux : 3 es­sais de Chal­mers (16 ), Spence (28 ), Du­cuing (67 ) ; 1 pé­na­li­té (23e) et 2 trans­for­ma­tions de Se­rin (16e, 29e). Ex­clu­sion tem­po­raire. Bor­deaux : Ca­zeaux (40e). Chan­ge­ment tem­po­raire. Bor­deaux : Ta­le­bu­la pour Spence (35e - 40e). Brive. Ger­main ; Ng­we­nya (Ma­si­le­vu, 72e), Pètre, La­ran­jei­ra (Mi­gnar­di, 62e), La­peyre ; (o) Ugalde (Bé­zy,), (m) Pé­joine (Iri­ba­ren, 47e) ; San­con­nie, Hau­man (Wa­qa­ni­bu­ro­tu, 52e), Hi­rèche (cap.) ; Sny­man, Le De­ve­dec ; Be­ko­sh­vi­li (Jour­dain, mt), Da Ros (Ribes, Buys, (Asie­sh­vi­li, mt). Bor­deaux. Dom­vo (But­tin, 68 ) ; Du­cuing, Spence, Du­bié, Con­nor (Ta­le­bu­la, 66e) ; (o) Se­rin (Hi­ckey, 73e), (m) Les­gourgues ; Chal­mers (Braid, 70e), Tau­leigne, Gou­jon ; Ca­zeaux, Ma­rais (Bo­tha, mt) ; Co­billas (Clerc, 58e), May­na­dier (cap.) (Avei, 51 ), Poi­rot (Kit­shoff, 51 ). ses vieilles af­faires, mais il lui reste en­core deux oc­ca­sions pour se ra­che­ter. Car après tout, il n’ac­cuse qu’un tout pe­tit point de re­tard sur le Top 6 dans les son­dages.

RÉ­SUL­TATS & PRO­GRAMME

FÉ­BRI­LI­TÉ. À l’image de cet en-avant de Ben­ja­min Pètre, les Bri­vistes ont com­mis trop de mal­adresses dans la der­nière passe et n’ont pas été as­sez pa­tients près des zones de vé­ri­té pour ren­ver­ser la va­peur. PHO­TO PASCAL PERROUIN

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.