Réa­lisme et ef­fi­ca­ci­té au ren­dez-vous

Dans le sillage d’une classe bi­be­ron qui a te­nu son rang

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports rugby - À Gre­noble, Ch­ris­tophe Bu­ron

Si les hommes du quinze de dé­part ont na­tu­rel­le­ment fait l’es­sen­tiel du tra­vail de sape et mar­qué les points qu’il fal­lait, la jeu­nesse mon­tante sor­tie du banc a su se mettre au dia­pa­son. Par­fois avec brio.

On com­prend le désar­roi gre­no­blois. Quand vous avez ten­té de col­ma­ter tant bien que mal les brèches créées par des Cler­mon­tois à l’agres­si­vi­té re­trou­vée pen­dant une heure, et que sou­dain, vous voyez dé­bou­ler les Ra­ka, Tui­cu­vu, Gior­gadze et consorts, on s’ap­proche du jet de l’éponge. ca­va­le­rie lé­gère. Pe­naud fut le pre­mier en ac­tion, cas­sant pla­quage sur pla­quage, il fut imi­té par Stret­tle et Aben­da­non, les deux in­ter­na­tio­naux an­glais, hier aux jambes de feu.

La prise de res­pon­sa­bi­li­tés de Ra­do­savl­je­vic. Lo­pez en panne, le nu­mé­ro 9 cler­mon­tois a pris le re­lais avec une réus­site qu’on ne lui connais­sait pas… en match. Il rate sa pre­mière ten­ta­tive (pé­na­li­té) loin­taine, mais fait un car­ton plein sur les trans­for­ma­tions (5 sur 5). Dans le jeu, même s’il a com­mis quelques mal­adresses, Ra­do a li­vré un match plu­tôt plein, dans l’en­ga­ge­ment, ses sor­ties de balles et un jeu de pres­sion au pied as­sez in­té­res­sant.

Un banc plein… d’es­poirs. Avec six joueurs sur huit en­core sous contrat Es­poir, le banc des rem­pla­çants de L’ASM avait pris un sa­cré coup de jeunes hier à Gre­noble. Pa­ri ga­gnant car les six ren­trants ont ap­por­té leur écot au so­lide suc­cès de leur équipe. Là aus­si, on ima­gine as­sez bien la dé­tresse de cer­tains joueurs du FCG qui, après être pas­sés en­ tre les griffes des Je­dra­siak, Lee, Va­haa­ma­hi­na… ont dé­cou­vert Gior­gadze. Le flan­ker géor­gien a dé­mo­li du Gre­no­blois d’em­blée. Quelle san­té, même s’il lui faut ap­prendre à gé­rer sa… vi­ta­li­té.

Autres su­jets de sa­tis­fac­tion, le re­tour de Ra­ka, au­teur d’une de­mi­heure de jeu to­ni­truante. On a re­vu le Ra­ka de la fin de sai­son der­nière. Une men­tion aus­si à Tui­cu­vu, au­teur de son pre­mier es­sai en pro pour sa troi­sième feuille de match.

La panne de réus­site de Lo­pez. Deux coups de pied réus­sis sur six ten­tés ! Mais où était donc pas­sé le bu­teur im­pec­cable du der­nier Tour­noi ? Le vent al­pin a sans doute un peu per­tur­bé le bu­teur cler­mon­tois, par ailleurs au­teur d’un très bon match dans la ges­tion, le jeu d’oc­cu­pa­tion et sur­tout la prise d’ini­tia­tives.

Trop de fautes. Avec 13 pé­na­li­tés concé­dées, Cler­mont n’a pas li­vré une co­pie exem­plaire. À mé­di­ter avant de croi­ser Sex­ton di­manche pro­chain à Lyon…

SA­TIS­FAC­TION. Ali­ve­re­ti Ra­ka et Da­mian Pe­naud, trois es­sais à eux deux, ont re­pré­sen­té une jeune gé­né­ra­tion pleine de fougue. On a re­vu le pre­mier dans sa forme de la fin de la sai­son der­nière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.