Fal­cao montre la voie, Mo­na­co garde le cap

Les Mo­né­gasques, mal­me­nés par Di­jon, s’im­posent, hier soir (2­1)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports l'actu nationale -

Grâce à son bu­teur Fal­cao, Mo­na­co a bat­tu Di­jon (2-1) à l’ar­ra­chée, hier soir, pour re­prendre trois points d’avance sur son prin­ci­pal concur­rent dans la course au titre, le Pa­ris SG.

Les hommes de Leo­nar­do Jar­dim au­raient peut­être es­pé­ré match plus tran­quille à quatre jours du quart de fi­nale re­tour de Ligue des cham­pions contre Dort­mund.

Long­temps mal­me­nés, ils ont dû leur sa­lut à leur at­ta­quant co­lom­bien, au­teur de deux coups francs ex­cep­tion­nels qui ont re­mis son équipe sur le droit che­min, ce­lui de la vic­toire et du titre.

Par rap­port à mer­cre­di à Dort­mund (vic­toire 3­2), Leo­nar­do Jar­dim a ef­fec­tué quatre chan­ge­ments, avec les re­tours de Men­dy, Di­rar, Ba­kayo­ko et Ger­main. Et pour­tant, les or­ga­nismes mo­né­gasques sem­blaient bien fa­ti­gués en pre­mière pé­riode.

Cet ef­fet sem­blait d’au­tant plus pré­gnant que l’équipe de Di­jon, po­si­tion­né en 4­1­4­1, ef­fec­tuait un bon dé­but de match.

En­suite do­mi­na­teur, Mo­na­co n’était tou­te­fois pas as­sez tran­chant. A l’image de la re­mise de Ger­main dans l’axe au lieu d’ef­fec­tuer une vo­lée suite à une belle passe en louche de Ba­kayo­ko (27e). Mais le der­nier quart d’heure était bien plus com­pli­qué pour les hommes de Jar­dim. D’abord, Dio­ny en puis­sance fai­sait re­cu­ler Glik avant de frap­per sur la barre trans­ver­sale de Su­ba­sic (33e). Puis une ten­ta­tive de Bal­mont était dé­tour­née en cor­ner par Je­mer­son (34e).

Mo­na­co, en souf­france, al­lait cra­quer avant la pause. Sur un coup­franc de Sam­ma­ri­ta­no, Ta­vares était le meilleur dans les airs. Su­ba­sic ne pou­vait que re­ pous­ser dans les pieds du ca­pi­taine et ex­ni­çois Var­rault (0­1, 42e).

À la pause, Jar­dim ré­agis­sait. Il fai­sait en­trer Le­mar au mi­lieu et pos­tait Di­rar la­té­ral droit. Ra­pi­de­ment Ger­main, de la tête, se créait une oc­ca­sion. Mais Rey­net était par­fait (49e).

A l’heure de jeu, Jar­dim jouait dé­jà son va­tout. Fal­cao rem­pla­çait Ba­kayo­ko afin de dis­pu­ter la der­nière de­mi­heure avec une équipe ul­tra­of­fen­sive. Mo­na­co pous­sait comme ja­mais. Après un 14e cor­ner (le 5e en 2e pé­riode), Mbap­pé ob­te­nait un coup franc pour une faute de LeesMe­lou. Fal­cao frap­pait sur la trans­ver­sale. Le bal­lon était frei­né par Rey­net et Di­rar éga­li­sait (1­1, 69e).

Fal­cao le sau­veur

Mo­na­co ne pou­vait se conten­ter du nul et at­ta­quait en­core. Glik pen­sait même don­ner l’avan­tage aux siens. Mais son but était re­fu­sé car Fal­cao, hors­jeu, gê­nait Rey­net (74e).

Peu im­por­tait pour le Co­lom­bien. Il lui res­tait as­sez de temps pour don­ner la vic­toire à son équipe. Sur un nou­veau coup franc, il choi­sis­sait la lu­carne droite. Et mar­quait (2­1, 81e). C’est pour ce­la qu’il avait si­gné en Prin­ci­pau­té. Il jus­ti­fie ain­si son rang de star.

LEA­DER. Ra­da­mel Fal­cao, dé­ci­sif, a fait la dif­fé­rence en ins­cri­vant le but de la vic­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.