« J’ai peur de ne plus re­voir mes en­fants »

Une jeune Al­ti­li­gé­rienne re­fuse de ra­me­ner ses ju­meaux à Cork, en Ir­lande, où vit leur père

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Région - Emi­lie Zaugg emi­lie.zaugg@cen­tre­france.com

Alors qu’elle a obli­ga­tion de ra­me­ner ses deux pe­tits gar­çons en Ir­lande, chez leur père, une jeune femme s’y op­pose, cer­taine que son ex-ma­ri veut fuir vers son pays d’ori­gine, les Etatsu­nis.

Lui est Amé­ri­cain, elle vit dé­sor­mais en Haute­loire, près de sa fa­mille. Le couple s’est ma­rié ci­vi­le­ment en juillet 2013, aux ÉtatsU­nis. Un an après, ils s’unissent re­li­gieu­se­ment en France. En mars 2015, Aude donne nais­sance à des ju­meaux, à l’hô­pi­tal d’is­soire. L’été sui­vant, mon­sieur part en l’ir­lande pour tra­vailler.

« À par­tir de là, j’ai fait de nom­breux al­lers­re­tours entre l’ir­lande et la France avec les en­fants, ra­conte Aude. Plus ça al­lait, plus la si­tua­tion entre nous s’est dé­gra­dée. Il était sou­vent violent ver­ba­le­ment. Il ne s’oc­cu­pait que très peu des en­fants. En sep­tembre 2016, j’ai quit­té dé­fi­ni­ti­ve­ment l’ir­lande avec les ju­meaux. J’ai dé­po­sé une re­quête en di­vorce au tri­bu­nal du Puy. » Le jour même, mon­sieur a dé­po­sé plainte, en Ir­lande, pour en­lè­ve­ment d’en­fants.

Les au­to­ri­tés ir­lan­daises sai­sissent leurs ho­mo­logues fran­çaises. La juge aux af­faires fa­mi­liales de Cler­mont­ferrand re­jette la de­mande de re­tour des deux en­fants en Ir­lande. Es­ti­mant no­tam­ment qu’« or­don­ner leur re­tour au­près de leur père les pla­ce­rait dans une si­tua­tion in­to­lé­rable pour leur dé­ve­lop­pe­ment […] ». Le par­quet fait im­mé­dia­te­ment ap­pel. En deuxième ins­tance, la cour d’ap­pel prend une dé­ci­sion in­ver­ se, s’ap­puyant no­tam­ment sur des do­cu­ments pré­sen­tés par le père des en­fants et qui jus­ti­fient l’im­plan­ta­tion de la fa­mille en Ir­lande. La cour a in­di­qué qu’« il n’existe pas de dan­ger ou de créa­tion de si­tua­tion in­to­lé­rable pour les en­fants à leur re­tour en Ir­lande ». Le re­tour im­mé­diat des en­fants à Cork est or­don­né.

Leur mère, Aude, doit re­con­duire ses ju­meaux au do­mi­cile de leur père dans les plus brefs dé­lais. Ce à quoi elle s’op­pose fa­rou­che­ment. Me Jean­hu­bert Por­te­joie, avo­cat de la jeune femme, pré­cise qu’« un pour­voi en cas­sa­tion a été ré­gu­la­ri­sé ». Une pro­cé­dure qui ne sus­pend pas pour au­tant l’obli­ga­tion de res­ti­tuer les en­fants à leur père.

« Nous avons des in­ter­ro­ga­tions sur la vé­ra­ci­té des élé­ments pré­sen­tés par mon­sieur, ex­plique Me Por­te­joie. No­tam­ment sur le fait qu’il vive bien en Ir­lande. »

« Le but n’est pas de pri­ver les en­fants de leur père, au contraire, il faut ab­so­lu­ment qu’ils gardent un lien, as­sure la mère. Mais si je les lui confie, il les em­mè­ne­ra aux ÉtatsU­nis, son pays d’ori­gine. J’agis ain­si sim­ple­ment parce que j’ai peur de ne plus re­voir mes en­fants. Je ne m’en re­met­trais pas. » (*)

Une in­quié­tude in­fon­dée se­lon Me Sa­bine BlancBar­bier, avo­cate du père : « Il ne fe­ra ja­mais ce­la car s’il quitte l’ir­lande avec ses gar­çons pour se rendre aux États­unis, il se rend cou­pable à son tour d’un en­lè­ve­ment. La jus­tice amé­ri­caine ne plai­sante pas avec ça, il ira di­rec­te­ment en pri­son. »

« Que la dé­ci­sion de jus­tice soit ap­pli­quée »

L’avo­cate in­dique que son client, qui n’a pas vu ses en­fants de­puis dé­but mars, « est déses­pé­ré car la jus­tice lui donne rai­son mais la dé­ci­sion n’est pas ap­pli­quée ».

Et d’ajou­ter : « Les vic­times, ce sont mal­heu­reu­se­ment les ju­meaux. Ce qu’il va se pas­ser et que nous re­gret­tons, c’est que les gen­darmes vont être en­voyés par la jus­tice pour ré­cu­pé­rer les en­fants. Ce­la pour­rait s’apai­ser si ma­dame re­tour­nait en Ir­lande, di­vor­çait là­bas afin que la garde des en­fants y soit dis­cu­tée. »

(*) La jeune mère a même mis en ligne une pé­ti­tion sur le site me­so­pi­nions.org : « Sau­vez Guillaume et Ga­briel ».

IN­QUIÉ­TUDE. Aude ne veut pas ra­me­ner ses en­fants à leur père, en Ir­lande. PHO­TO FRANCK BOILEAU

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.