Pein­tures oni­riques et énig­ma­tiques

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Clermont - Pra­tique. Le Bô Lieu, 15 av. de Beaulieu, 63400 Chamalières. Tél. San­drine Char­lio­net, pré­si­dente : 06.75.04.92.12 – le­bo­lieu@sfr.fr. Ho­raires d’ou­ver­ture : du mar­di au sa­me­di de 14 heures à 18 h 30.

Les pein­tures de Ma­rieC­laude Ba­gnaud, qui ex­pose ses der­nières créa­tions au Bô Lieu jus­qu’au 17 mai, sont le ré­sul­tat d’une in­ter­ro­ga­tion in­té­rieure. « Pres­sée et étri­quée dans un sys­tème qui me coupe de ma part créa­tive, j’ai un jour po­sé mon sty­lo pour re­prendre le pin­ceau » ex­plique t­elle.

« Le goût ar­tis­tique je l’ai de­puis pe­tite. A onze ans je vou­lais être peintre, la vie m’a conduit à être ar­chi­tecte puis à ve­nir en Au­vergne et chan­ger de mé­tier pour un mé­tier ad­mi­nis­tra­tif. Ce bou­le­verse­ ment m’a obli­gé à m’in­ter­ro­ger sur ce qui me nour­ris­sait, ce qui me ren­dait vi­vante. Peindre me pro­cure du bon­heur.

Je trace sur la toile les pen­sées, les ques­tions du mo­ment, et toutes mes émo­tions s’ex­priment en se trans­cen­dant dans les cou­leurs. Je porte en aplat le sens d’une vé­ri­té que je per­çois. Je la des­sine, l’or­ga­nise et l’in­ter­prète li­bre­ment comme dans un rêve » pour­suit l’ar­tiste.

« Voi­ci que, sur un fond blanc s’or­ga­nisent les formes, s’har­mo­nise la lu­mière et lorsque la toile se des­tine à une per­sonne elle pla­gie sa ca­ri­ca­ture dans un graphisme en mou­ve­ment. En un ins­tant les traits et le jeu de l’es­prit se posent, en un ins­tant je me sens re­liée à l’autre et com­pose une oeuvre sin­gu­lière.

Au­jourd’hui j’ai en­vie de par­ta­ger ce­la, d’en faire plus en­core et de per­ce­voir dans l’oeil de l’observateur le sou­rire d’un en­fant joyeux » confie Ma­rieC­laude Ba­gnaud.

EX­PO­SI­TION. L’uni­vers ar­tis­tique de Ma­rie-claude Ba­gnaud à dé­cou­vrir au Bô Lieu, jus­qu’au 17 mai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.