La pa­role à 47 mil­lions d’élec­teurs

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Élection Présidentielle -

Le coup d’en­voi du pre­mier tour de la pré­si­den­tielle a été don­né hier à mi­di par cer­tains élec­teurs d’outre-mer, la mé­tro­pole de­vant at­tendre ce ma­tin pour dé­par­ta­ger les 11 can­di­dats de ce scru­tin pla­cé sous haute sé­cu­ri­té après l’at­ten­tat des Champs-ely­sées.

Le scru­tin est ou­vert de­puis hier, 12 heures, heure de Pa­ris, à Saint­pierre­et­mi­que­lon. Ont sui­vi, à 13 heures, les Guya­nais. La Po­ly­né­sie fran­çaise a com­men­cé à vo­ter à 20 heures, avant Wal­lis­et­fu­tu­na et la Nou­velle Ca­lé­do­nie. À La Réunion et Mayotte, les bu­reaux de vote ont ou­vert ce ma­tin (res­pec­ti­ve­ment 6 heures et 7 heures).

En France mé­tro­po­li­taine, les 66.546 bu­reaux de vote ouvrent à 8 heures et fer­me­ront à 19 heures, une heure plus tard que lors des présidentielles pré­cé­dentes. Les bu­reaux res­te­ront ou­verts jus­qu’à 20 heures dans cer­taines grandes villes pour ce scru­tin pla­cé sous haute sé­cu­ri­té, en­core ren­for­cée après l’at­ten­tat qui a coû­té la vie à un po­li­cier jeu­di soir sur les Champs­ély­sées.

45, 67 mil­lions d’élec­teurs sont ins­crits sur le ter­ri­toire na­tio­nal – mé­tro­pole et outre­mer – et 1,3 mil­lion sont des Fran­çais éta­blis hors de France ins­crits sur les listes élec­to­rales consu­laires.

Plus de 50.000 po­li­ciers et gen­darmes, ap­puyés par 7.000 mi­li­taires de l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle sont mo­bi­li­sés. C’est la pre­mière fois qu’une pré­si­den­tielle se dé­roule sous le ré­gime de l’état d’ur­gence, ins­tau­ré dans la fou­lée des at­ten­tats du 13 no­vembre 2015.

Cette dixième élec­tion pré­si­den­tielle au suf­frage uni­ver­sel de la Ve Ré­pu­blique pré­sente de mul­tiples ca­rac­tères in­édits, à com­men­cer par l’ab­sence du pré­sident sor­tant Fran­çois Hol­lande, une pre­mière après un seul man­dat de­puis la mort en fonc­tion de Georges Pom­pi­dou en 1974.

En fin de cam­pagne, deux can­di­dats sem­blaient faire la course en tête, Ma­rine Le Pen et Emmanuel Ma­cron, flan­qués de deux pour­sui­vants au coude à coude, Fran­çois Fillon et JeanLuc Mé­len­chon. Le can­di­dat du PS Be­noît Ha­mon ap­pa­rais­sait en re­trait. C’est le ni­veau de la par­ti­ci­pa­tion qui dé­noue­ra un pre­mier tour très in­cer­tain et li­vre­ra les noms des deux fi­na­listes. Au to­tal, onze can­di­dats sont sur la ligne de dé­part avec le sou­ve­rai­niste Ni­co­las Du­pont­ai­gnan, les trots­kistes Phi­lippe Pou­tou et Na­tha­lie Ar­thaud, le dé­pu­té béar­nais Jean Las­salle, le vé­té­ran Jacques Che­mi­nade et le can­di­dat du « Frexit » Fran­çois As­se­li­neau.

La loi fran­çaise in­ter­dit la pu­bli­ca­tion de ré­sul­tats, hor­mis ceux concer­nant la par­ti­ci­pa­tion, avant la clô­ture du vote, ce soir à 20 heures. La fer­me­ture plus tar­dive des bu­reaux de vote com­plique la tâche des ins­ti­tuts de son­dage, qui au­ront une heure de moins pour pré­pa­rer leurs es­ti­ma­tions à par­tir des dé­pouille­ments par­tiels.

Si les scores des can­di­dats en tête sont ser­rés, l’image très at­ten­due des deux fi­na­listes qua­li­ fiés pour le se­cond tour, qui ap­pa­rais­sait tra­di­tion­nel­le­ment sur les écrans de té­lé­vi­sion à 20 heures pile, n’est plus ga­ran­tie.

Le se­cond tour op­po­se­ra le 7 mai les deux can­di­dats ar­ri­vés en tête di­manche. Au­cun can­di­dat n’a été élu au pre­mier tour de­puis l’ins­tau­ra­tion, en 1962, du suf­frage uni­ver­sel di­rect.

L’in­ves­ti­ture du nou­veau pré­sident de la Ré­pu­blique de­vra avoir lieu au plus tard le 15 mai, date d’ex­pi­ra­tion du man­dat de Fran­çois Hol­lande.

50.000 po­li­ciers et gen­darmes pour as­su­rer la sé­cu­ri­té

IN­ÉDIT. Cette dixième élec­tion pré­si­den­tielle au suf­frage uni­ver­sel de la Ve Ré­pu­blique pré­sente de mul­tiples ca­rac­tères in­édits, à com­men­cer par l’ab­sence du pré­sident sor­tant Fran­çois Hol­lande, une pre­mière après un seul man­dat de­puis la mort en fonc­tion de Georges Pom­pi­dou en 1974. PHO­TO FRAN­CIS COMPAGNONI

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.