L’in­time est po­li­tique ?

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

J’ai toujours abor­dé la ques­tion du po­li­tique par le corps, la chair, les émo­tions, les re­la­tions phy­siques, sexuelles. Car dans un sens on peut dire que nos corps sont po­li­tiques. Il n’y a pas de scis­sion pour moi entre notre part la plus in­time et nos en­ga­ge­ments so­ciaux ou po­li­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.